Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Tourisme : Cinq priorités pour une reprise résiliente

27.08.2020 - 16:33

Antonio Guterres partage une note d’orientation du secteur

Reconstruire le secteur du tourisme de manière sûre, équitable et respectueuse du climat. Tel est l’impératif souligné par Antonio Guterres, secrétaire général de l’ONU, dans une note d’orientation intitulée «Tourisme et Covid-19». Un document qui explique l’impact de la pandémie sur le tourisme mondial et définit la manière dont cette crise sanitaire affecte les emplois et les économies à la conservation des espèces sauvages et à la protection du patrimoine culturel. «Il est impératif que nous reconstruisions le secteur du tourisme d’une manière sûre, équitable et respectueuse du climat et ainsi faire en sorte que le tourisme retrouve sa position de fournisseur d’emplois décents, de revenus stables et de protection de notre patrimoine culturel et naturel», explique le secrétaire général des Nations Unies.
L’Organisation mondiale du tourisme (ONMT), principal auteur de la publication, fait ressortir, dans ce sens, des indicateurs alarmants. Pas moins de 100 millions d’emplois directs dans le secteur du tourisme sont menacés par cette crise. De même, la chute massive des recettes d’exportation du tourisme pourrait réduire le PIB mondial jusqu’à 2,8%.
La note d’information souligne, par ailleurs, que cette crise représente une opportunité de repenser le tourisme.
Cinq priorités sont définies à cet effet pour permettre au tourisme de redémarrer en toute résilience. Il s’agit en premier d’atténuer les impacts socio-économiques sur les moyens de subsistance, en particulier l’emploi et la sécurité économique des femmes. Il est également question de stimuler la compétitivité et renforcer la résilience, notamment par la diversification économique et l’encouragement des micro, petites et moyennes entreprises (MPME).
La priorité étant également de faire progresser l’innovation et la transformation numérique du tourisme, de favoriser la durabilité et la croissance verte ainsi que de renforcer l’accent mis sur la coordination et la direction responsable.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles