Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Durabilité des ressources halieutiques : Bientôt des scientifiques à bord des bâteaux de pêche

08.09.2020 - 16:01

Pour assurer une exploitation durable des ressources halieutiques, des observateurs scientifiques embarqueront bientôt à bord des navires de pêche nationaux et étrangers.

La gestion et le développement durable des ressources halieutiques se trouvent au cœur des priorités de la stratégie Halieutis. Dans la continuité des actions déjà lancées dans ce sens, le département de la pêche maritime s’apprête à affecter des observateurs scientifiques à bord des navires de pêche nationaux et étrangers, en vertu des accords signés entre le Royaume du Maroc et leurs pays respectifs et des conventions de pêche.
Dans les détails techniques, au cours des missions en mer, l’observateur scientifique aura pour mission de procéder, entre autres, à des observations scientifiques en lien avec la zone de pêche, les espèces, les engins de pêche, le degré d’application de la réglementation nationale des pêches maritimes et des dispositions prévues par les accords de pêche concernant les différents volets techniques tels que les entrées et sorties de la zone de pêche, les zones fréquentées, les engins de pêche ; la déclaration des captures, leur composition, les quotas, les opérations de transbordement ou de déchargement et l’embarquement des marins marocains.
Pour l’accomplissement de ses fonctions scientifiques à bord du navire, l’observateur scientifique peut consulter à tout moment les documents du bord (licence de pêche, journal de bord, rôle de l’équipage, cartes marines, etc.) et accéder à tous les locaux et compartiments ayant lien avec les activités de pêche.
Il peut également manipuler et utiliser les instruments du bord tels que le radar, le goniomètre, le sondeur, le sonar, les jumelles et utiliser les équipements radio pour communiquer avec les autorités de son pays, et procéder à des opérations d’échantillonnage biologique à des fins scientifiques. D’ailleurs, le département de la pêche maritime vient de lancer un appel d’offres qui porte sur une assistance technique relative à l’affectation des observateurs scientifiques (hommes et/ou femmes), pour l’observation des activités de pêche en mer, par l’embarquement à bord des navires de pêche, en lot unique.

L’ouverture des plis aura lieu le jeudi 3 septembre prochain, alors que le coût de cette opération est estimé à 11 millions DH.
Pour rappel, et pour assurer la durabilité de ses ressources halieutiques, le Maroc a lancé plusieurs projets sous Halieutis tels que le renforcement de la recherche halieutique pour en faire un acteur incontournable dans la formulation d’avis scientifique, ainsi que la gestion des principales pêcheries par le biais de plans d’aménagement contenant un dispositif de mesures axées sur la gestion raisonnable des stocks et de l’activité des navires.

Il s’agit également de la lutte contre la pêche illégale, non déclarée et non réglementée à travers l’équipement de la flotte en balises de géolocalisation par satellite et la mise en place d’une procédure informatique de certification des captures, et la création d’une agence dédiée qui a élaboré des plans d’aménagement aquacole le long des 2 façades maritimes.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles