Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Mobilisation tous azimuts des intervenants dans la chaîne de valeur touristique d’Agadir-Souss-Massa

30.09.2020 - 13:03

Pour faire face aux effets Covid-19

Les intervenants dans la chaîne de valeur touristique au niveau de la destination Agadir Souss Massa fédèrent leurs actions afin de se concerter sur les mesures à mettre en œuvre pour la relance du tourisme post-Covid-19.
Les acteurs touristiques de la destination Agadir Souss Massa se mobilisent dans toutes les directions et frappent à toutes les portes pour faire face aux répercussions considérables du coronavirus sur ce secteur clé de l’économie locale. Dans ce sens, et à l’initiative du Conseil régional du tourisme d’Agadir-Souss-Massa, une réunion de travail a regroupé récemment les représentants de l’Association régionale des transporteurs touristiques, l’Association régionale des restaurateurs d’Agadir SM, l’Association régionale des guides, l’Association régionale représentant les écoles de surf, l’Association des plaisanciers de la marina d’Agadir (excursions en mer), les académies de jet-ski, et l’Association touristique des établissements d’animation et de loisirs (ATEAL).

Cette réunion qui vient en continuité de la série de réunions amorcée par le président du CRT Rachid Dahmaz a pour but de fédérer toute la chaîne de valeur du secteur de tourisme de la région et recueillir leurs revendications afin de compléter le diagnostic de la situation de crise et se concerter sur les mesures à mettre en œuvre pour relancer le tourisme dans la région à l’ère de la pandémie Covid-19.

Selon un communiqué du CRT, «les professionnels du tourisme conviés à cette réunion ont revendiqué leur droit d’être reconnus d’abord comme acteurs de développement du tourisme par le ministère du tourisme et de bénéficier des termes du contrat programme, en l’occurrence le remboursement de la CNSS (2.000 DH) jusqu’au 31 décembre 2020 à l’instar de ce qui a été voté pour les hôteliers et également d’être inclus dans le contrat programme pour bénéficier des 21 mesures prévues et liées au financement, report d’échéances, exonérations fiscales.

Ces derniers ont formulé plusieurs demandes pour relancer ce secteur, à savoir «la levée des restrictions sur les horaires de fermeture de ces établissements touristiques et autoriser les animations dans les restaurants et projets de loisirs et d’animation, et l’intervention immédiate auprès des autorités locales pour accorder et autoriser le redémarrage de leurs activités économiques à l’arrêt depuis le mois de mars dernier. Ainsi que l’accélération de la subvention CNSS et sans condition du retrait de la carte biométrique pour les guides et les amendements des textes de lois 05/12 pour les guides».

La même source ajoute que «les professionnels présents propriétaires des établissements ont tiré le signal d’alarme quant à la situation catastrophique de leur trésorerie et le seuil d’endettement qui ne permettra plus leur survie au futur si les mesures immédiates d’allégement ne sont pas annoncées officiellement par le gouvernement et si le soutien de l’Etat n’est pas programmé.

Par conséquent, tous ces établissements touristiques risquent la fermeture et l’arrêt de travail des milliers de salariés et de familles entières au chômage».

 

 

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles