Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Voie de contournement Nord-Est du Grand Agadir : Les premiers appels d’offres lancés le 15 octobre

05.10.2020 - 19:09

L’achèvement des travaux est prévu en mars 2023

Le projet de la voie de contournement Nord-Est du Grand Agadir se concrétise. Les premiers appels d’offres seront lancés le 15 octobre 2020, tandis que l’achèvement des travaux est prévu en mars 2023. Cet axe structurant, de grande envergure, transformera le visage de cette grande métropole, capitale de la région de Souss-Massa.

Réalisé dans le cadre du Programme de développement urbain d’Agadir (PDU 2020-2024), lancé par SM le Roi Mohammed VI, ce projet dont le coût de réalisation de la première tranche s’élève à 770 millions de dirhams, a fait l’objet d’une convention de partenariat spécifique, signée le 13 mai 2020 entre le ministère de l’équipement, du transport, de la logistique et de l’eau (32,1%), la région de Souss-Massa (23,8%), le ministère de l’intérieur (17,9%), la commune d’Agadir (16,9%), et le ministère de l’industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique (9,3%).
Dans le cadre de cet aménagement, onze ouvrages spécifiques, tels que les passages supérieurs et inférieurs ainsi que les ponts et les trémies, seront réalisés. Les études de cette première tranche, soit 70% du linéaire total du projet, sont finalisées, les procédures d’expropriation du foncier sont avancées à 70%.

D’une longueur de 29 km, et avec un profil en travers de 2×2 voies, la future rocade Nord-Est du Grand Agadir permettra d’améliorer le niveau de la sécurité routière en maîtrisant la circulation d’échanges périurbains sur un itinéraire adapté et réduira les nuisances générées par le trafic de transit, en lui donnant la possibilité d’éviter la traversée des zones urbaines.
Ainsi, cette rocade optimisera le temps de parcours vers les infrastructures importantes du Grand Agadir entre l’aéroport Al Massira, le port d’Agadir, le grand stade d’Agadir, les zones logistiques d’Agadir et d’Ait Melloul, les parcs Haliopolis, l’agropole de la future zone franche, et le complexe universitaire de la ville, tout en assurant une circulation rapide, confortable et plus sûre.
En outre, et dans le cadre du même PDU d’Agadir, l’infrastructure de la ville sera améliorée à travers la mise à niveau de la voie express urbaine. Ce projet consiste en la mise à 2×3 voies de la route nationale 1 et l’aménagement de 11 trémies, dont les études sont en cours, pour un lancement des travaux en 2021.

Mobilisant des investissements de l’ordre de 6 milliards de dirhams (MMDH), le PDU d’Agadir vise la consécration du positionnement de la ville et le renforcement de son attractivité en tant que destination touristique nationale et internationale, l’amélioration des indices de développement humain, la promotion des conditions de vie des populations, notamment des habitants des quartiers sous-équipés, le renforcement des infrastructures de base et la consolidation du réseau routier de la ville pour une mobilité meilleure.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles