Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Aéroport Mohammed V : Le Terminal 2 se refait une beauté

13.10.2020 - 16:19

Le Terminal 2 de l’aéroport de Casablanca va bientôt arborer un nouvel intérieur.

En effet, l’Office national des aéroports (ONDA) planche sur la réalisation des travaux d’agencement et la décoration de cette partie centrale de l’aéroport. Encore à un stade embryonnaire, ce projet devra donner un nouveau visage à cette zone et permettra d’améliorer son aspect architectural. Pour l’ONDA ces travaux «doivent faire l’objet d’une attention particulière pour assurer à un tel bâtiment un niveau de traitement supérieur dans la recherche d’une qualité d’ambiances et d’une harmonie parfaite aussi bien au niveau des espaces que des mobiliers qui doivent refléter l’image souhaitée pour cet aéroport».

Espaces concernés
Pour mettre en place ce projet, l’Office ambitionne de se montrer à la pointe des tendances en matière architecturale tout en mettant en place un concept novateur qui rentre dans ses données budgétaires. Ainsi, ce projet couvre l’embellissement des principales artères du Terminal 2 de l’aéroport Mohammed V, à savoir : le hall public (niveau 1 et 2), la salle d’embarquement, le couloir de débarquement, la zone livraison des bagages, la façade côté piste, la zone enregistrement, et la zone formalités arrivée et départ. Pour ce projet, l’ONDA mise sur la créativité. Il espère mettre en place un concept esthétique fort tout en tenant compte des contraintes fonctionnelles structurelles et techniques. Il s’agit également de créer des lieux opérationnels et confortables qui reflètent la signature de l’Office et donner une sensibilité artistique à l’œuvre.

Phases, plans et aspects architecturaux
Dans son avant-projet, l’architecte d’intérieur devra établir dans une première phase les plans, esquisses et croquis faisant figurer la partie architecturale d’aménagement intérieur, les orientations des styles de décor du projet, la définition des implantations et du standing des principales composantes du projet, les interconnexions entre les différents espaces, l’affectation des espaces, les matériaux, le design du mobilier et des équipements et ce, aux échelles jugées nécessaires. Après approbation de l’avant-projet, l’architecte d’intérieur établira l’avant-projet détaillé tenant compte entre autres des précisions complémentaires (par exemple : agencement de l’espace, réajustement du budget).

L’architecte d’intérieur remettra en outre, pour chaque espace en plus des plans d’aménagement intérieur, des perspectives ou croquis, les plus réels pour donner une image sur le produit final. Après la validation de l’avant-projet détaillé, l’architecte d’intérieur devra établir des plans détaillés des ouvrages constituant le projet définitif en vue de la consultation des entreprises et de la passation des marchés. En se référant à l’avant-projet détaillé accepté par le maître d’ouvrage, il sera question par la suite de déterminer le choix des matériaux et des équipements, le choix du mobilier et son design, et la mise en place des plans détaillés des ouvrages. La liste de ces plans comprendra entre autres le Plan de réajustement d’architecture intérieure, les plans et coupes des différents mobiliers ou encore les plans de signalisation.

Notons que le maître d’ouvrage dans cette étude est la Direction des infrastructures et la Direction du pôle marketing et commercial de l’Office national des aéroports.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles