Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Zouheir Magour : «Tanger est le nouveau pôle industriel du Maroc»

14.10.2020 - 16:06

Entretien avec Zouheir Magour, consul honoraire d’Allemagne à Tanger

Dans cet entretien, Zouheir Magour parle de l’objectif de l’ouverture du consulat honoraire de l’Allemagne à Tanger et des investissements allemands dans la capital du Nord.

ALM : Comment expliquez-vous le choix de Tanger pour l’ouverture de ce nouveau consulat honoraire ?

Zouheir Magour : Tanger est le cœur industriel du Maroc. C’est d’ailleurs la plateforme la plus importante des relations économiques, culturelles et sociales entre les deux pays. D’où l’importance de la présence d’une représentation à l’échelle locale en vue de réaliser davantage de proximité. Surtout que les businessmen, les étudiants et les ressortissants allemands dans la ville du détroit ont trop souffert de la fermeture du consulat d’Allemagne qui leur offrait tous les services nécessaires sans pour autant être obligés de se rendre à l’ambassade à Rabat. Notre ambassadeur Götz Schmidt-Bremme et les officiels allemands ont jugé ainsi nécessaire l’ouverture de cette représentation et d’où ma nomination comme consul honoraire d’Allemagne à Tanger.

Pourriez-vous nous définir le rôle de ce type de représentation à Tanger ?

Notre tâche primordiale, outre le volet administratif, est d’assurer une assistance continue aux investisseurs allemands dans la région et de fournir l’aide et le conseil nécessaires aux hommes d’affaires marocains désirant établir des relations commerciales ou autres avec l’Allemagne. Nous assistons aussi toutes les délégations des hommes d’affaires allemands qui viennent au Maroc, plus précisément à la région du Nord, dans le cadre des échanges économiques entre les deux pays ou à titre personnel.
D’autre part, il est de nos prérogatives d’organiser des événements culturels et artistiques auxquels nous pourrons faire venir des artistes et des intellectuels allemands. Et nous ferons de même en invitant des artistes et des intellectuels marocains à prendre part à des festivals, des expositions d’art et d’autres manifestations culturelles et artistiques en Allemagne. Nous jouerons le rôle de catalyseur des relations bilatérales entre les deux pays afin d’assurer un échange fructueux dans les domaines culturels, économiques et sociaux. Et ce, en collaboration avec les institutions marocaines tels les Chambres de commerce, les Centres régionaux d’investissement, les services culturels et la Chambre de commerce allemande basés à Casablanca.

Quelles sont les formalités consulaires pouvant être désormais effectuées à Tanger ?

Nous intervenons en cas de perte du passeport, de l’établissement d’un document de voyage tenant lieu de passeport pour retourner en Allemagne, de l’établissement d’attestation comme par exemple le certificat de capacité matrimoniale ainsi que les certifications de photocopies et les notifications par simple transmission. Notre mission est d’apporter l’assistance aux Allemands au Maroc en cas de décès, leur rapatriement dans leur pays en étroite collaboration avec l’ambassade d’Allemagne, l’assistance pour les transferts d’argent,…, et l’encadrement consulaire des détenus. Parmi les autres principales formalités effectuées désormais à Tanger, la délivrance de l’attestation de vie pour les caisses de retraite et assistance pour les questions de retraite, la légalisation d’actes marocains (par exemple mariage ou déclaration de naissance), la légalisation de signature pour les affaires juridiques simples, et celles des demandes de passeport et de carte d’identité, dont l’établissement s’effectue par la suite par l’ambassade. Il s’agit également de l’examen préliminaire des déclarations de naissance et des déclarations concernant le nom conjugal ou de l’enfant, des déclarations sous serment pour les administrations allemandes et la diffusion d’informations dans divers domaines juridiques.

Quel est l’apport de ce type de représentativité sur les relations de coopération maroco-germaniques ?

Les relations bilatérales entre le Maroc et l’Allemagne ont toujours été importantes. L’Allemagne est un partenaire privilégié du Maroc dans les principaux secteurs d’activités, notamment des énergies renouvelables, les technologies de traitement de déchets, l’environnement, l’agriculture et l’agroalimentaire. A titre personnel, je travaillerai dans ce sens et afin de rapprocher plus les meilleures compétences des deux pays pour réfléchir ensemble sur le futur de nos villes et l’aménagement de l’espace dans le respect total des normes en vigueur et des nouvelles technologies. D’autre part, je ferai connaître davantage les potentialités du Royaume du Maroc en Allemagne. D’ailleurs, notre programme d’action s’assigne parmi ses principaux objectifs de faire connaître encore plus la culture et l’art marocains à travers l’organisation de festivals et autres manifestations en Allemagne.

Pourquoi à votre avis les investissements allemands à Tanger restent encore modestes par rapport à ceux d’autres pays comme la France et l’Espagne ?

Je ne suis pas de votre avis, car de grands investisseurs allemands ont pris le Maroc en général et Tanger en particulier comme destination de choix pour la réalisation de leurs projets. Parmi lesquels, le groupe Siemens qui a inauguré en mars 2016 la construction d’une usine de pales d’éoliennes à Tanger avec un investissement de 100 millions d’euros et la création de 700 emplois. Il y a lieu de citer que d’importants équipementiers automobiles y ont installé leurs unités, dont Schlemmer Maroc et le Groupe Prettl opérant respectivement dans la Zone franche et Automotive City.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles