Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Une croissance de près de 7% relevée à fin septembre : L’activité portuaire toujours aussi résiliente

14.10.2020 - 22:12

L’activité des ports gérés par l’ANP au cours des neuf premiers mois de 2019 est de plus de 65,96 MT contre 64,22 MT à fin septembre 2018, 62,47 MT à fin septembre 2017 et 58,04 MT à fin septembre 2016.

Malgré la crise due à la Covid-19, le trafic transitant par les ports affiche une solide croissance durant cette période. Au seul mois de septembre 2020, l’activité portuaire grimpe de 8% enregistrant un volume de 8 millions de tonnes. Selon les dernières statistiques de l’Agence nationale des ports, le trafic portuaire est en croissance de 6,9% durant les neuf premiers mois de l’année 2020 générant un volume global de 70,5 millions de tonnes (MT). Durant les cinq dernières années, le taux d’évolution annuel du trafic est de 4%. A titre comparatif, l’activité des ports gérés par l’ANP au cours des neuf premiers mois de 2019 est de plus de 65,96 MT contre 64,22 MT à fin septembre 2018, 62,47 MT à fin septembre 2017 et 58,04 MT à fin septembre 2016.

Plus de 78% du trafic assurés par trois ports

Dans l’ensemble, trois ports concentrent la plus grande part de l’activité à fin septembre 2020. Il s’agit des ports de Mohammedia, Casablanca et Jorf Lasfar qui ont assuré le transit de 55 millions de tonnes, soit près de 78,2% du trafic.
Les principales évolutions enregistrées sur la même période font ressortir que le port de Jorf Lasfar est en progression de +7,4% comparé à la même période de l’année dernière. Il atteint à ce titre un volume de 28,8 millions de tonnes à fin septembre 2020 confirmant sa première place avec une quote-part de 40,9% du trafic global. Cette hausse de trafic est principalement attribuée à la croissance des exportations des engrais (+31,1%), des importations des céréales (+57,1%), du soufre (+21,2%), de l’acide sulfurique (+21,1%) et de l’ammoniac (+21,1%).
our ce qui est du port de Casablanca, il détient une part de 32,4% du trafic global et a assuré le transit de 22,8 MT à fin septembre 2020. Ce port est en croissance de 2,2% par rapport aux neuf mois de l’année passée, due particulièrement par l’amélioration des importations des céréales (+34,8%), des aliments de bétails (+11,2%) et des exportations du phosphate (+5,7%). En revanche, on notera une baisse du trafic des conteneurs (5,5% en tonnage et 5,3% en EVP). Du côté des ports de Safi, ils ont atteint un volume d’environ 6,5 MT, soit une hausse de 33,8% comparé à la même période de l’année 2019 induite par la forte hausse des importations du charbon (+361%), des céréales (+124,8%) et des exportations des phosphates (+97,3%) et du gypse (+35,5%).

S’agissant du port de Mohammedia, il a enregistré un volume global de trafic atteignant 3,4 MT à fin septembre. L’activité de ce port est en repli de 13,1% par rapport aux neuf premiers mois de l’année 2019. Sur le même registre, le port d’Agadir affiche un volume de 4,5 millions de tonnes sur les neuf premiers mois de l’année 2020. L’activité de ce port sur cette période est en croissance de 21,6% résultant notamment de la hausse des importations des céréales (+72,9%) et des exportations du clinker (+69,5%). Par ailleurs, le trafic des agrumes et primeurs est en recul de 25,6%.
Le port de Nador a pour sa part enregistré un volume de trafic global de près de 2,6 millions de tonnes à fin septembre 2020. Ce port a connu une croissance de son activité durant cette période atteignant 7,9%, attribuée à la progression des importations des céréales (+240,4%) et du charbon & coke (+19,2%). Par contre, les exportations de la barytine ont fléchi de 61,6%.
Quant au port de Laayoune, il comptabilise un volume de trafic de 1,3 million de tonnes à fin septembre 2020. L’activité de ce port est en repli de 1,6% par rapport à la même période de l’année 2019. Cette évolution est induite d’une part par l’augmentation des exportations du phosphate (+9,3%) et d’autre part par le recul du trafic du sable (-13%), des hydrocarbures (-8,8%) et du clinker (- 47,2%).

Recul de 5,8% de l’activité des conteneurs

Au cours des neuf premiers mois de l’année 2020, l’activité des conteneurs dans les ports relevant de l’ANP indique un total de 905.695 équivalents vingt pieds (EVP), soit en repli de 5,8%. Le trafic des conteneurs en tonnage régresse de 4,7%, avec un volume de 8,9 millions de tonnes. Se basant sur la nature de flux, les exportations sont en baisse de 5,3% avec un volume de 381.384 EVP. Les conteneurs vides à l’export ont affiché un volume de 238.172 EVP (-11%), représentant ainsi 62,4% du trafic global des conteneurs à l’export. Ainsi, les importations ont atteint 375.474 EVP, en baisse de 7,1% par rapport aux neuf premiers mois de l’année 2019.

Import : Les céréales en hausse de plus de 51%

Durant les neuf premiers mois de l’année 2020, les importations des céréales ont atteint un volume de 7,6 millions de tonnes. Elles enregistrent de ce fait une forte augmentation (51,7%) comparé à la même période de l’année précédente.

Par port, il ressort une forte concentration de cette activité au port de Casablanca avec 4,3 millions de tonnes, représentant environ 56% du trafic global des céréales. L’ANP fait également savoir qu’une hausse globale des importations en cette denrée a été enregistrée dans l’ensemble des ports : Jorf Lasfar (+57,1%), Casablanca (+34,8%), Agadir (+72,9%), Nador (+240,4%) et Safi (+124,8%).

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles