Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Investissement : Les autorités mettent le paquet

21.10.2020 - 13:13

Les responsables comptent sur l’opérationnalisation rapide du Fonds Mohammed VI

Le gouvernement compte sur le PLF pour assurer la relance. Pour ce faire, les autorités ont mis le paquet en termes d’investissements. Il est également question de lancer un chantier important, à savoir le Fonds Mohammed VI pour l’investissement. Ce fonds est appelé à jouer un rôle central dans la relance économique. Il faut dire que le Maroc a consenti des efforts considérables dans le but de dégager des marges budgétaires au profit des investissements publics dont l’enveloppe budgétaire a atteint 182 MMDH en 2020. «Toutefois, malgré les acquis enregistrés, la rentabilité socio-économique des investissements publics reste faible, et leur impact socio-économique ne suffit pas à garantir un accès mérité de notre pays au concert des pays dits émergents», affirment les responsables.

L’espoir est donc grand de voir l’opérationnalisation effective du Fonds Mohammed VI pour l’investissement changer complètement la donne. Selon le ministre de l’économie, des finances et de la réforme de l’administration, Mohamed Benchaâboun, l’opérationnalisation aura lieu dans les quelques prochaines semaines. Plus loin encore, le responsable promet de mettre en place en urgence l’ensemble des mécanismes garantissant l’efficacité des interventions du Fonds Mohammed VI pour l’investissement, qui sera doté de la personnalité morale et des structures managériales adéquates, conformément aux Hautes directives royales. Il a également noté que ce Fonds interviendra d’une manière directe, en finançant des projets d’investissement moyennant des partenariats public-privé, et indirectement, à travers le renforcement des fonds propres des entreprises afin de les développer.

Le champ d’intervention de ce Fonds se focalisera aussi sur les fonds sectoriels spécialisés qui lui sont affiliés, selon des domaines prioritaires, notamment la restructuration industrielle, l’innovation et les secteurs prometteurs, les petites et moyennes entreprises (PME), les infrastructures, l’agriculture et le tourisme, a-t-il relevé, précisant que les critères de sélection des projets reposeront principalement sur l’impact sur l’emploi, tout en accordant une attention particulière au renforcement de la préférence nationale.

En application des Hautes directives royales, les orientations stratégiques du PLF 2021 ont été définies, avec à leur tête l’accélération du plan de la relance de l’économie nationale, a-t-il noté, faisant savoir que le gouvernement veillera à mobiliser toutes les ressources afin de consolider l’effort financier exceptionnel annoncé par SM le Roi Mohammed VI dans son dernier discours du Trône.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles