Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Deux gares nouvelle génération sur l’axe Casablanca-Berrechid

21.10.2020 - 16:06

Ce mardi 20 octobre marque une date emblématique pour la Société nationale des autoroutes du Maroc (ADM).

L’opérateur lance, officiellement, deux nouvelles gares de péage nouvelle génération. Il s’agit des gares Berrechid-Nord et Berrechid-Sud qui seront opérationnelles dès ce soir à 23h. L’opérationnalisation de ces gares, inaugurées il y a quelque jours par Abdelkader Amara, ministre de l’équipement, du transport, de la logistique et de l’eau, et Anouar Benazzouz, directeur général d’ADM, marque l’engagement d’ADM de moderniser l’infrastructure autoroutière du Maroc, renforçant ainsi la sécurité, la fluidité et le confort aux usagers. Elle s’inscrit par ailleurs dans le cadre du projet de réaménagement des gares de péage des axes autoroutiers reliant les villes de Casablanca, Marrakech, Agadir et Beni Mellal. En effet, ADM place la sécurité et le confort de ses clients-usagers au cœur de sa stratégie. C’est dans ce sens que le programme de transformation a été initié. Ce vaste chantier vise à industrialiser l’exploitation de son réseau autoroutier orientée vers une meilleure satisfaction du client et par conséquent hisser davantage le niveau de service sur le réseau autoroutier aux standards des meilleurs concessionnaires internationaux.

Un investissement de 40 millions de dirhams engagé

La révision du système de péage entre Casablanca et Berrechid en passant du système de péage ouvert au péage fermé a nécessité un investissement de 40 millions de dirhams. Cette nouvelle architecture permettra de fluidifier considérablement le trafic sur le tronçon «Casablanca-Berrechid», réduisant ainsi la durée du trajet et assurant plus de sécurité et de confort aux clients-usagers voyageant entre Casablanca, Marrakech, Agadir et Beni Mellal. Implantées sur l’axe autoroutier Casablanca-Berrechid, les deux gares sont dotées d’un nouveau système de péage permettant d’effectuer un voyage sans arrêt entre la ville de départ et la ville de destination.

Fini les arrêts en deux temps

Si l’on prend l’axe Casablanca-Agadir, les clients-usagers venant de Casablanca vers Agadir ne s’arrêteront qu’une seule fois à la gare de Berrechid Nord située au PK21 pour prendre leur ticket. De même, les clients-usagers venant d’Agadir vers Casablanca devront s’acquitter du péage à la gare de Nouaceur située au PK15. La même tendance sera observée au niveau de l’axe Casablanca-Béni Mellal. Pour les clients-usagers venant de Casablanca vers Beni Mellal, l’arrêt péage se fera au niveau de Berrechid Nord. Les clients-usagers venant de Beni Mellal vers Casablanca s’arrêteront pour leur part à la gare de Nouaceur située au PK15. Bien évidemment, les détenteurs du Pass Jawaz effectueront des voyages sans arrêt et ce dans les deux sens.

L’optimisation du voyage portée par Jawaz

L’impact du nouveau système de péage serait plus visible s’il est combiné au mode de paiement automatique. Ceci permettra en effet d’optimiser les conditions de voyage. Le Pass Jawaz se veut en effet une solution efficace pour éviter les désagréments de la monnaie ou encore la perte du ticket et les problèmes qui en découlent. Les clients-usagers sont ainsi appelés à rejoindre le 1 million d’utilisateurs ayant opté pour le Pass Jawaz comme mode de paiement. Une solution qui leur permettra de passer sans arrêt, sans contact, sans surcoût par rapport au mode de paiement en espèces. Pour ce faire, ADM met à la disposition de ses clients une multitude de points de vente et de canaux de recharge physiques et digitaux.

5 mois de travaux : Un record !

Représentant une partie intégrante du grand chantier d’élargissement à 2×3 voies de l’autoroute Casablanca-Berrechid et de l’autoroute de contournement de Casablanca, le projet de réaménagement de la gare de péage au niveau de l’autoroute Casablanca-Berrechid représente un défi en termes de construction et de complexité technique que la Société a réussi à relever avec succès, malgré les contraintes liées à la crise sanitaire que le pays subit en ce moment. Les travaux engagés dans ce sens ont été intégralement confiés à des entreprises nationales. Grâce à son expertise reconnue dans la gestion et la maîtrise des chantiers complexes, ADM, à travers sa filiale d’expertise technique ADM Projet, a réussi à réaliser ce chantier dans un délai record de 5 mois tout en réduisant au maximum la gêne sur la circulation, et ce, malgré un trafic atteignant les 70.000 véhicules/jour en moyenne. Le projet a permis la création et le maintien pendant la période de crise sanitaire de 110 postes d’emploi. Les travaux relatifs à ce chantier ont consisté d’une part sur la suppression de la gare de péage de Berrechid Sud située au point kilométrique PK 34 de l’axe autoroutier Casablanca-Agadir et celle de Berrechid Est Située au PK5 de l’axe autoroutier Berrechid-Beni Mellal et de l’autre sur la création de deux nouvelles gares de péage dont la première au niveau de la bretelle d’entrée de Berrechid Nord et la deuxième au niveau de l’échangeur de Berrechid Sud.

 

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles