Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Logistique : 21,6 MDH pour une nouvelle zone industrielle au sud de Dakhla

23.10.2020 - 16:09

Cette infrastructure comprendra plusieurs ouvrages, notamment une digue principale de 400 m de longueur, une digue secondaire de 125 m, des quais d’accostage d’une longueur de 140 m et un quai flottant pour approvisionner les bateaux en carburant.

Une nouvelle zone industrielle sera réalisée dans le village de pêche Lamhiriz situé à 300 km au sud de Dakhla, et qui sera également dotée d’un nouveau port dont les travaux battent leur plein. Le projet relatif à l’aménagement de la zone industrielle Al Massira au site de pêche Lamhiriz porte sur une 1ère tranche qui s’étend sur 36 hectares et un linéaire de 1,2 km dédié aux voiries, ayant mobilisé un montant de 21,6 MDH, dont la durée d’exécution est de 12 mois. Ce projet s’inscrit dans le cadre d’une convention de partenariat entre la Direction générale des collectivités locales (DGCL), la province d’Aousserd et le Conseil régional de Dakhla-Oued Eddahab, relative à la mise à niveau de la province d’Aousserd. Il vise la promotion de l’investissement via la mise en place des unités industrielles de valorisation des produits de la mer, le développement du secteur de la pêche artisanale et le renforcement du pôle Bir Gandouz-Lamhiriz. En effet, le site de Lamhiriz se trouve dans la commune de Bir Gandouz dépendant du cercle éponyme, appartenant à la province d’Aousserd.

Il se trouve à 20 km du chef-lieu de la commune. Ce dernier est connu pour la qualité et l’abondance de ses ressources halieutiques, notamment le poisson blanc et les crustacés. Pour rappel, cette région connaît également le lancement du projet d’un nouveau port et qui est réalisé dans le cadre du nouveau modèle de développement des provinces du Sud lancé par SM le Roi Mohammed VI à l’occasion du 40è anniversaire de la Marche Verte. Celui-ci a nécessité un investissement total de 242 millions DH. Le site concerné par le projet est situé sur le littoral atlantique de la province d’Aousserd.

Un village de pêcheurs est implanté à proximité de ce site, il comprend une halle au poisson, une fabrique de glace et des locaux administratifs. Le nouveau port de pêche de Lamhiriz contribuera à la création d’une dynamique économique dans la région, à la valorisation optimale des ressources halieutiques et leur commercialisation dans les meilleures conditions. Cette infrastructure comprendra plusieurs ouvrages, notamment une digue principale de 400 m de longueur, une digue secondaire de 125 m, des quais d’accostage d’une longueur de 140 m et un quai flottant pour approvisionner les bateaux en carburant. Le nouveau port permettra d’améliorer les conditions des pêcheurs implantés au village de pêche à proximité du site de Lamhiriz et développer la flotte de pêche artisanale. Il s’agit aussi d’exploiter une partie du stock C. Ce projet va également contribuer au développement local de la région. Ce port profitera essentiellement à la pêche artisanale et côtière et pourra accueillir 300 barques et 22 sardiniers. Des unités de transformation de la pélagique et de congélation sont prévues au niveau de chantier vital pour la seconde province de la région de Dakhla-Oued Eddahab.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles