Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Développement du réseau Internet : Un avenir plus connecté

23.10.2020 - 16:12

Pour mesurer l’étendue de l’accès à Internet, on notera que son parc au Maroc s’élève à 25,38 millions d’abonnés à fin décembre 2019. Il en ressort un taux de pénétration atteignant 71,33%.

Pour faire du digital un outil de relance économique, l’accès à Internet et à une bonne qualité de connexion au réseau est indispensable. Au niveau de la vitesse de connexion, le Maroc observe quelques avancées sur le plan régional mais il reste encore du chemin à faire pour qu’il améliore sa place dans les classements mondiaux. On parle actuellement de l’introduction de la 5G dont le cadre et les acteurs sont encore à définir. Dans la conjoncture actuelle, il est urgent donc d’améliorer la qualité et la performance de la connexion afin d’en faire un levier de développement post-Covid-19. Le parc Internet est en hausse d’année en année et tous ses indicateurs enregistrent une bonne dynamique à fin décembre 2019.

Indicateurs
Pour mesurer l’étendue de l’accès à Internet, on notera que son parc au Maroc s’élève à 25,38 millions d’abonnés à fin décembre 2019. Il en ressort un taux de pénétration atteignant 71,33%. Ce parc affiche une croissance de 11,43% sur une année, soit une augmentation nette de 2,6 millions. Au niveau de l’Internet Mobile, une hausse annuelle de 11,22% est enregistrée au niveau de ce parc qui s’établit à 23,68 millions à fin 2019. Quant au parc Internet ADSL, il a atteint 1,48 million à fin 2019, enregistrant une progression annuelle de 4,07%.
Les accès ADSL avec des débits inférieurs ou égaux à 4MB/s constituent 60,52% du parc global (Internet ADSL), suivis des abonnements à des débits se situant entre 10 et 16MB/s avec 33,56%. Concernant Internet FTTH, on notera que son parc s’élève à 121.237 à fin 2019 contre 73.169 à fin 2018. Du côté du revenu moyen mensuel, il a atteint 32 DHHT/mois/client à fin décembre 2019. La bande passante Internet internationale a enregistré une hausse annuelle de 30,61%, atteignant 1970 GB à fin décembre 2019. S’agissant du parc Mobile au Maroc, il s’élève a 46,67 millions d’abonnés pour les réseaux mobiles (2G/3G/4G) à fin 2019 affichant une croissance annuelle de 4,31%. Le taux de pénétration de la téléphonie mobile a grimpé de 131,14% sur la même période comparé à fin décembre 2018, il est à souligner que les parcs respectifs des trois opérateurs ont évolué dans le vert avec des taux variant entre 2,83% et 5,24%.
Ainsi, le parc mobile prépayé a atteint 41,96 millions d’abonnés enregistrant une progression annuelle de 2,76%. Concernant le parc mobile postpayé, il s’établit à 4,71 millions d’abonnés affichant une augmentation annuelle de 20,54%.

Perspectives à l’horizon 2023 : Le Maroc se prépare à l’introduction  de nouvelles technologies

L’année 2019 a été marquée par l’amélioration du cadre législatif du secteur des télécommunications avec la promulgation d’un nouveau texte régissant le secteur. Il s’agit de la loi n°121-12 modifiant et complétant la loi n°24-96 relative à la poste et aux télécommunications. Cette loi a clarifié en quelque sorte les missions de l’ANRT et a renforcé ses pouvoirs. En termes de perspectives, il y a une nouvelle note d’orientations générales pour le développement de ce secteur à l’horizon 2023 qui vise principalement à mettre en œuvre des modèles de mutualisation des infrastructures pour accélérer le développement des infrastructures de très haut débit et l’adaptation du cadre réglementaire afin de préparer l’introduction de nouvelles technologies. Ainsi, la mise en place de ces axes devrait permettre au secteur de couvrir à l’horizon 2023 un parc d’abonnés Internet de 33 millions, un parc d’abonnés haut débit et très haut débit de 2,4 millions et une couverture nationale plus large.

domaine.ma

A fin décembre 2019, le nombre des noms de domaine se chiffre à 78.336 marquant une progression annuelle de 9,44%. Durant l’année 2019, 21.851 nouveaux noms de domaine.ma ont été au total comptabilisés, avec une moyenne mensuelle de 1.687 enregistrements. Parallèlement, le Maroc détient 11% des plages d’adresses IPv4 allouées au niveau de l’Afrique et l’océan Indien à fin 2019. Il est le 3ème grand utilisateur des adresses IPv4 en Afrique, totalisant 12,26 millions d’adresses IPv4, selon les statistiques de l’ANRT. Pour ce qui est du parc des «Liaisons Data Entreprises», il a atteint 30.311 lignes enregistrant une hausse annuelle de 14,32%. Ce parc est composé dans sa majorité des «Liaisons Entreprises Data Nationale» (99,82% du marché global). Celles-ci sont en augmentation annuelle de 14,37%. Par technologie, ce parc est composé de 86,1% de «VPN-IP» (Réseau privé virtuel), 7,39% de «LAN to LAN»(Réseau Informatique local) et de 6,51% de «Liaisons Louées» (Lignes spécialisées). Par ailleurs, le parc des «Liaisons Louées Internationales» enregistre une baisse de 6,67% sur la même période. A titre de précision, les Liaisons Data Entreprises représentent un ensemble composé des installations terminales et du réseau d’interconnexion associé qui fonctionne dans un mode particulier (procédure de liaison) permettant l’échange d’informations entre les installations terminales.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles