Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Les canaux digitaux s’affirment : Tendances et évolutions du e-paiement

24.10.2020 - 21:00

Le digital révolutionne en profondeur le secteur bancaire et le rapport avec les clients au niveau des établissements financiers et des commerces.

De nouvelles habitudes d’achats commencent à s’installer poussant les acteurs de la chaîne de paiement à innover. Cela se traduit par exemple par la création de banque en ligne, la mise en place d’application, ou encore l’adoption de services de plus en plus dématérialisés. L’objectif étant de favoriser une large palette de types d’opérations. Les établissements financiers souhaitent de plus en plus s’ouvrir vers le digital et cultiver ainsi la proximité avec leurs clientèles. Ce virage s’illustre particulièrement en termes de création de nouvelles agences. Avec l’apparition de nouveaux services bancaires au bout du clic, le rythme d’évolution du réseau bancaire est en recul significatif. Il a enregistré une nouvelle décélération en 2019, atteignant ainsi 0,6%, après celle de 1,8% en 2018, à la faveur du développement des canaux digitaux, selon les dernières données communiquées par Bank Al-Maghrib sur cette période. Par conséquent, le nombre de guichets bancaires s’est établi à 6.539, soit seulement 36 agences additionnelles, dont 33 sont ouvertes par les banques participatives.

Pour sa part, le réseau des banques conventionnelles est demeuré quasiment stable. Globalement, l’activité du paiement via Internet est restée sur un trend ascendant avec une progression de +23,6% durant le 1er semestre 2020, selon le Centre monétique interbancaire (CMI). Durant ce semestre, on notera le fort intérêt des commerçants pour la vente à distance avec paiement via Internet ou sur TPE 3G à la livraison. Il en ressort aussi une prise de conscience de l’utilité de l’usage du paiement sans contact. Les sites marchands et sites des facturiers affiliés au CMI ont réalisé 6 millions d’opérations de paiement en ligne via cartes bancaires, marocaines et étrangères, pour un montant global de 2,9 milliards de dirhams durant le 1er semestre 2020, enregistrant à cet effet une progression de +31,3% en nombre et +23,6% en montant par rapport au 1er semestre 2019. L’activité des paiements en ligne des cartes marocaines a progressé de +29,6% en nombre d’opérations, en passant de 4,5 millions de transactions durant le 1er semestre 2019 à 5,8 millions de transactions durant le premier semestre 2020, et de +26,2% en montant, en passant de 2,1 milliards de dirhams durant le 1er semestre 2019 à 2,7 milliards de dirhams durant le 1er semestre 2020.

De son côté, l’activité des paiements en ligne des cartes étrangères a progressé de +84% en nombre d’opérations, en passant de 141 mille transactions durant le premier semestre 2019 à 260 mille transactions durant le premier semestre 2020, et a régressé de -5,9% en montant, en passant de 191,2 millions de dirhams durant le 1er semestre 2019 à 180,0 millions de dirhams durant le 1er semestre 2020. Enfin, il en ressort que l’activité reste très fortement dominée par les cartes marocaines à hauteur de 95,7% en nombre de transactions et de 93,7% en montant.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles