Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Financement participatif : Près de 12 milliards DH alloués à fin septembre

02.11.2020 - 18:00

Leur encours a progressé de 50,7%

Se référant aux dernières statistiques de Bank Al-Maghrib, le financement participatif à l’immobilier a atteint au titre des neuf premiers mois les 10,09 milliards de dirhams, en amélioration de 45,9% comparé à la même période de l’année passée, soit un encours additionnel de 3,17 milliards de dirhams en une année. Le financement participatif à la consommation s’est apprécié pour sa part de 59,7% grimpant ainsi à 917 millions de dirhams à fin septembre 2020.

Le compte de patrimoine des banques et fenêtres participatives marque à fin septembre 2020 une progression de 34,8%. Il s’est ainsi établi à 14,92 milliards de dirhams, en consolidation de 3,85 milliards de dirhams. L’encours des financements accordés à la même période s’élève pour sa part à 11,84 milliards de dirhams, en hausse de 50,7%. Le financement participatif à l’immobilier continue de dominer la structure de l’encours global des financements alloué par les banques et fenêtres participatives.

Se référant aux dernières statistiques de Bank Al-Maghrib, le financement participatif à l’immobilier a atteint au titre des neuf premiers mois les 10,09 milliards de dirhams, en amélioration de 45,9% comparé à la même période de l’année passée, soit un encours additionnel de 3,17 milliards de dirhams en une année. Le financement participatif à la consommation s’est apprécié pour sa part de 59,7% grimpant ainsi à 917 millions de dirhams à fin septembre 2020. La banque centrale souligne par ailleurs un pic de 112,8% du financement participatif à l’équipement portant sur un encours de 753 millions de dirhams. Dans l’ensemble, le rythme de croissance du crédit bancaire s’est inscrit en accélération au neuvième mois de l’année.

Une progression de 5,2% a été relevée dans ce sens. L’encours s’est ainsi établi à 945,24 milliards de dirhams, en amélioration de 46,84 milliards de dirhams. Par objet économique, le crédit immobilier a progressé de 1,6% pour atteindre les 279,25 milliards de dirhams. Le concours des crédits à l’habitat se chiffre à 217,83 milliards de dirhams dont 9,79 milliards de dirhams de Mourabaha immobilière. Les crédits alloués aux promoteurs immobiliers se sont pour leur part légèrement redressés (+0,2%) après une baisse de 1,1% enregistrée un mois auparavant. Leur encours est estimé à 58,74 milliards de dirhams, en consolidation de 143 millions de dirhams par rapport à la même période de l’année passée. S’agissant des crédits à l’équipement, ils ont atteint les 183,63 milliards de dirhams, en amélioration de 3,4%. En revanche, les crédits à la consommation poursuivent leur tendance baissière. Ils se sont repliés de 2,1% à fin septembre revenant ainsi à 54,96 milliards de dirhams.

Par ailleurs, les créances diverses sur la clientèle se sont consolidées de 7,6% atteignant ainsi les 142,37 milliards de dirhams. Les créances en souffrance ont dépassé les 79 milliards de dirhams, en hausse de 14,6% par rapport à une année plus tôt. Par secteur institutionnel, le crédit accordé au secteur non financier s’est amélioré de 5,3% s’élevant ainsi à 814,63 milliards de dirhams. Le secteur public y a contracté 75,51 milliards de dirhams dont 23,14 milliards de dirhams adressés aux administrations locales (+12%) et 52,37 milliards de dirhams aux sociétés non financières publiques (+4%).

L’encours contracté par le secteur privé est de l’ordre de 739,11 milliards de dirhams, en hausse de 5,2% dont 386,93 milliards de dirhams alloués aux sociétés non financières privées et 352,17 milliards de dirhams accordés aux ménages et aux institutions sans but lucratif au service des ménages.

Une hausse de 1,5% relevée au 3ème trimestre  : Plus de 97 milliards DH de crédits pour le BTP

La répartition des crédits bancaires par branche d’activité fait ressortir une progression de l’encours alloué par le secteur du BTP au troisième trimestre de l’année. Il s’est, en effet, établi à 97,39 milliards de dirhams à fin septembre, en amélioration de 1,5%. Bank Al-Maghrib relève dans ce sens un encours additionnel de 1,47 milliard de dirhams comparé à la même période de l’année passée. Les crédits accordés au secteur des transports et communication se sont également redressés.

Ils se sont améliorés de 2,1% pour atteindre les 42,66 milliards de dirhams. L’encours des activités financières s’est également inscrit en progression. On note ainsi une valeur de 143,87 milliards de dirhams, en progression de 6,8%. Par ailleurs, la banque centrale observe une stagnation des crédits de la branche «commerce, réparations automobiles et d’articles domestiques» qui se sont maintenues à 62,23 milliards de dirhams. Même constat pour les industries manufacturières dont l’encours s’est légèrement replié (-0,8%) pour se situer autour de 88,12 milliards de dirhams.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles