Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

14 mille marins-pêcheurs de Souss-Massa bénéficieront d’un projet piloté par le Maroc et le Japon

03.11.2020 - 15:00

Amélioration de la santé sexuelle et reproductive

14 mille marins-pêcheurs de la région Souss-Massa seront touchés par le projet du Japanese Trust Fund (JTF) intitulé «Marins et pêcheurs : Entre violence basée sur le genre et accès aux services de santé sexuelle et reproductive».

Lancé récemment à Agadir lors d’une cérémonie présidée par l’ambassadeur du Japon au Maroc, Takashi Shinozuka, ce projet est le fruit d’un partenariat entre l’Association marocaine de la planification familiale (AMPF), le département de la pêche et le gouvernement japonais et vise à accompagner les associations membres de la Fédération internationale de planification familiale pour la promotion des services de santé sexuelle et reproductive en Afrique et en Asie.
S’étalant sur une période de deux ans (2020-2022) le projet cible les marins et pêcheurs du port d’Agadir et vise à accroître l’accès de 14.000 travailleurs dans ce secteur aux services de la santé sexuelle et reproductive, et contribuer à la réduction de la violence basée sur le genre à travers la disponibilité des services de soins et de réadaptation (SSR), l’accès à l’information, le soutien psychologique et le plaidoyer en faveur de l’adoption de politiques à même d’améliorer les conditions de travail.

«Premier de son genre au niveau national, ce projet aura des retombées importantes sur la communauté des marins-pêcheurs, et il est d’une importance cruciale dans la mesure où il contribuera dans l’amélioration des conditions sociales des personnes visées, et on espère l’élargir dans tous les ports du Royaume», a souligné Driss Tazi, délégué de la pêche maritime à Agadir.

A travers ce projet l’AMPF fournira des services et des informations en matière de santé sexuelle et reproductive (SSR) aux gens de mer et aux pêcheurs, ainsi que des soins psychosociaux pour réduire la violence sexuelle et sexiste (VSBG).
Ainsi, il sera procédé à l’organisation de 140 jours de sensibilisation sur le droit à la santé sexuelle et reproductive (DSSR) et de planning familial. Les marins-pêcheurs bénéficieront de consultations médicales gratuites.

Tandis qu’une unité médicale sera entièrement dédiée à ce projet, et qui établira un programme spécifique de dépistage des violences basées sur le genre dans les coopératives professionnelles maritimes, et dont les membres bénéficieront également de plusieurs sessions de formation.

Le lancement de projet dans cette région n’est pas fortuit, mais il est lié à l’importance de ce secteur au niveau de la région. Dans ce sens, la circonscription maritime d’Agadir s’étend sur 200 km de côte et comprend un VDP à Imsousane, 3 PDA à Imi-Ouddar, Tifnit et Imourane, et 5 sites de pêches; Douira, Sidi Rbat, Taghazout, Aghrod, et Tiguert. Alors que le port d’Agadir est le premier au port du Royaume en activité de la pêche hauturière (2 sur 3 des navires y débarquent) et le second en pêche côtière. Les débarquements des produits de la pêche au niveau de cette région ont atteint l’année dernière 63.843 tonnes et qui ont généré un chiffre d’affaires qui dépasse les deux milliards de dirhams.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles