Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Carlo Costa : «Nous observons avec attention le Maroc, 2ème pays au monde pour les actions en faveur du climat»

04.11.2020 - 16:09

Entretien avec Carlo Costa : Directeur financier d’Italian Exhibition Group

Dans cet entretien accordé à ALM en marge de l’organisation des Ecomondo et Key Energy d’Italian Exhibition Group (IEG), Carlo Costa, directeur financier du groupe, évoque les nouveautés des éditions de cette année mais également les opportunités offertes par ces événements pour les participants provenant des quatre coins du globe pour une économie plus verte.

ALM : Ecomondo et Key Energy, manifestations de premier plan pour les technologies vertes et les énergies renouvelables, sont confirmées du 3 au 15 novembre prochains, sur plateforme numérique. Quels sont les changements et les particularités introduits dans l’édition de cette année ?

Carlo Costa : Nous vivons une conscience environnementale majeure, vu l’actuelle situation globale. Il est absolument urgent de s’engager concrètement pour un futur durable, avec un comportement strict dans tous les aspects de notre vie. Ecomondo et Key Energy d’Italian Exhibition Group (IEG), leaders en Italie dans l’organisation de salons, sont les salons de l’économie circulaire par excellence en Europe, et pour l’édition 2020, le lieu de rendez-vous virtuel pour les plus importantes filières et communautés. Un marché en ligne exclusif actif en 7 langues accueillera les acheteurs internationaux provenant de plus de 30 pays pour cette «digital double green week» d’Ecomondo et Key Energy, en ligne du 3 au 15 novembre, favorisant la création de réseaux d’affaires et les échanges commerciaux avec les entreprises sur l’innovante plateforme numérique disponible en s’enregistrant sur les sites ecomondo.it et keyenergy.it.
La participation d’investisseurs, concepteurs, représentants de l’industrie et des services multiples des différentes filières du secteur est confirmée. Les entreprises seront en ligne avec leurs profils, produits, innovations, et il sera possible de suivre la partie des conférences et séminaires scientifiques en direct et les jours suivants. Les instruments et solutions technologiques et les normes pouvant accélérer la transition industrielle et énergétique exigée par la Commission européenne sont de plus en plus nécessaires, et IEG les partage avec le public de partenaires le plus vaste possible.

L’impact de la pandémie a-t-il influencé les thèmes choisis par les organisateurs?

L’urgence de la transition vers une économie durable et circulaire pour supprimer les émissions de gaz à effet de serre précède l’actuelle situation sanitaire. La Commission européenne a été visionnaire, et a voulu, fin 2019, mettre à jour certains protocoles de 2015 sur les politiques de conversion industrielle et énergétique du continent, avec le Pacte vert. Ceci représente un avantage compétitif. À Ecomondo et Key Energy, on parlera des solutions pour les filières agroalimentaires durables, de la récupération du plastique en Méditerranée, du tri des déchets textiles, des normes communautaires ou nationales. En ce sens, les salons représentent une extraordinaire opportunité de confrontation internationale pour les entreprises, les décisionnaires, le système bancaire, les universités et la recherche, afin de faire le point sur les plans mis en place pour la transition verte, qui est une des conditions essentielles pour obtenir les fonds européens du plan Next Generation EU pour faire face aux coûts économiques et sociaux de la pandémie. Et nous ne manquerons pas d’approfondir des thèmes que la pandémie a rendus plus urgents, tels que la mobilité durable, la qualité de l’air que nous respirons, le cycle des eaux ou des déchets.

Au-delà des manifestations Ecomondo et Key Energy, soutenez-vous les secteurs et les acteurs engagés dans le domaine de l’écologie ?

L’entreprise confirme fortement son soutien envers le monde de l’écologie : nous sommes reconnus par les acteurs économiques comme une plateforme consolidée, un point de repère pour les entreprises qui travaillent dans l’écologie et l’efficacité énergétique, et nous remercions les représentants du marché pour leur confiance. J’ajouterais qu’IEG a une forte sensibilité environnementale. Je pense aux 23 millions de litres d’eau économisés chaque année sur le site de Rimini, ou aux 114.000 mètres carrés de photovoltaïque installés.

Comment évaluez-vous le rôle des énergies renouvelables au Maroc, en Italie et dans le monde?

Je suis optimiste et confiant quant aux extraordinaires opportunités qui pourront se créer entre les deux pays, notamment à travers Ecomondo et Key Energy, pour trouver les meilleures solutions, sachant que le Made in Italy du secteur fait partie des savoir-faire les plus qualifiés et avancés, tandis que d’un point de vue scientifique, les séminaires proposés par Ecomondo sont parmi les plus complets et spécialisés du secteur.
En Italie et au Maroc, de 2017 à 2019, on a vu s’accroître l’échange commercial de manière significative, avec des exportations de l’Italie vers votre pays (source : Info Marchés étrangers/Ambassade d’Italie au Maroc) et nous observons avec attention les pays comme le Maroc, deuxième pays au monde pour les actions en faveur du climat, et où il existe des marges de croissance pour le secteur des énergies renouvelables.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles