Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Pour protéger les terres agricoles contre l’urbanisation non contrôlée : Une carte agricole spécifique à la région Souss-Massa

05.11.2020 - 13:18

Ladite étude a pour objectifs principaux de : recenser et analyser l’existant en matière de données, de procédures et de systèmes d’information et compléter les données manquantes afin de disposer d’un tableau de bord de suivi de l’état des terres agricoles à l’échelle régionale basé sur des indicateurs de surface, et d’activité.

Le département de l’agriculture planche sur une carte agricole régionale spécifique de la région Souss-Massa pour protéger les terres agricoles contre l’urbanisation non contrôlée.
Dans les détails, le département de l’agriculture, au niveau central et régional, accorde un intérêt particulier à la protection des terres agricoles contre l’urbanisation en général et contre l’urbanisation non contrôlée en particulier. En effet, la déperdition des terres agricoles est devenue préoccupante et risque de s’aggraver en l’absence de mécanismes de veille et d’outils d’aide à la décision à travers lesquels les services (centraux, régionaux et provinciaux) de ce département peuvent jouer un rôle actif, notamment par la participation aux comités techniques locaux d’examen des documents d’urbanisme (SDAU, PA, PDAR, etc.).

Pour ce faire, celui-ci vient de lancer un appel d’offres pour la réalisation d’une étude pour l’élaboration de la carte agricole régionale de la région de Souss-Massa vu la forte pression sur les terres agricoles à haut potentiel et les projets d’envergure qu’elles abritent et la couverture assez complète en données de base pour l’élaboration de la carte agricole régionale envisagée.
Ainsi, ladite étude a pour objectifs principaux de : recenser et analyser l’existant en matière de données, de procédures et de systèmes d’information et compléter les données manquantes afin de disposer d’un tableau de bord de suivi de l’état des terres agricoles à l’échelle régionale basé sur des indicateurs de surface, et d’activité.
Elaborer un système d’information géographique permettant le suivi des terres agricoles et classer le foncier agricole à protéger via un classement des terres agricoles en 3 catégories permettant ainsi d’orienter les décisions d’aménagement : terres à haut potentiel agricole (Zone d’agriculture à protéger), terres à potentiel agricole moyen (Zone de sauvegarde), terres à faible potentiel agricole (Zone à urbaniser).

Notons que le secteur de l’agriculture constitue la pierre angulaire de l’activité économique de la région, et ce, malgré la conjugaison des facteurs climatiques et édaphiques défavorables. L’aridité y prédomine et la Superficie agricole utile (SAU) ne représente que 5% de la superficie totale régionale. La SAU de la région représente 8,39% de la superficie totale régionale (471.135 hectares).
La plaine du Souss-Massa, de par l’importance de sa nappe phréatique et la richesse de son sol, constitue l’une des zones agricoles les plus développées à l’échelle nationale.
L’agriculture moderne au niveau de cette plaine génère des entrées considérables en devises, occupe une main-d’œuvre importante et permet le développement de l’industrie agroalimentaire. C’est une agriculture orientée vers l’exportation et qui fait de la région Souss-Massa une région compétitive ouverte sur le reste du monde.
En plus de l’agriculture moderne de la plaine du Souss, et la culture extensive des céréales, la région Souss-Massa est marquée par la présence d’une agriculture traditionnelle importante, au niveau des zones de montagne et des oasis jouissant d’un système de culture spécifique. Les produits authentiques ou de terroir tels que le safran, les dattes, le henné, les roses, l’argan… constituent un créneau important à développer.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles