Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Crise sanitaire : Faouzia Zaaboul appelle à plus de vigilance

06.11.2020 - 16:18

«Ce contexte inédit requiert une vigilance extrême, ainsi qu’une veille soutenue non seulement sur les évolutions économiques mais aussi et surtout sur les analyses et les recommandations de la communauté financière internationale».

C’est en ces termes que Faouzia Zaaboul, directrice du Trésor et des finances extérieures s’est exprimée autour de la conjoncture actuelle. Intervenant en ouverture du rapport d’activité 2019 de son département (DTFE), Mme Zaaboul a indiqué que «la nouvelle configuration des indicateurs macroéconomiques, ainsi que le nouveau cadrage de la soutenabilité du cadre macroéconomique, qui ont émergé dans le cadre de cette crise, exigent une nouvelle grille de lecture, d’appréciation et d’évaluation, qui devrait retenir toute notre attention pour préserver et adapter notre capacité de pilotage et de conseil».

Il a été rappelé dans ce sens que dès le déclenchement de la crise sanitaire, la DTFE a canalisé son énergie vers la mobilisation des financements extérieurs. L’objectif étant de prémunir les réserves de change contre les impacts éventuels de ce choc inédit. «En l’espace de trois mois, le potentiel des tirages sur les financements extérieurs au profit du Trésor a été porté à environ 5 milliards de dollars contre une prévision initiale ne dépassant pas les 2 milliards de dollars», souligne la Directrice du Trésor et des finances extérieures. Parmi les actions engagées, Mme Zaaboul note la mobilisation des facilités mises en place par les partenaires en réponse à la crise aussi bien au profit des établissements et entreprises publics qu’au profit des banques pour le financement des besoins de liquidités des entreprises.

«Je ne peux m’empêcher, à ce niveau, de saluer la réactivité et l’adaptation dont ont fait preuve nos partenaires bilatéraux et multilatéraux, en mettant à notre disposition des lignes de financement particulièrement adaptées à la conjoncture exceptionnelle», indique-t-elle. La DTFE a, par ailleurs, activé les lignes d’assurance conclues dans le cadre de sa stratégie de gestion et d’anticipation des risques adoptée depuis quelques années déjà. «Cette stratégie, qui consistait en la souscription d’instruments financiers de couverture contre les chocs extrêmes et imprévus, s’est avérée concluante et pertinente lors de cette crise», estime Faouzia Zaaboul.

A cet effet, 275 millions de dollars ont été décaissés sur la ligne de crédit contingente conclue avec la Banque mondiale pour faire face aux catastrophes naturelles (CAT DDO) sans oublier le tirage de 3 milliards de dollars sur la ligne de précaution et de liquidité (LPL) pour sécuriser les besoins éventuels de la balance des paiements. Les efforts ont été consentis pour éviter tout impact sur la soutenabilité de la dette, notamment dans la mesure où le produit du tirage sur la LPL a été destiné exclusivement au soutien de la balance des paiements.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles