Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Al Jayl Al Akhdar : Les professionnels du «bio» pleinement engagés

13.11.2020 - 13:12

La Fimabio se penche sur la déclinaison territoriale de la feuille de route agricole

L’orientation vers l’agriculture biologique n’est plus un choix mais une obligation. Une résolution partagée par les acteurs de la filière qui salue au passage la place de choix accordée à cette production dans le cadre de la nouvelle stratégie agricole du Maroc. En effet, le plan Génération Green a hissé l’agriculture bio en priorité nationale invitant l’ensemble des professionnels à plus de mobilisation et d’engagement. C’est autour de cette nouvelle dynamique enclenchée que la Fédération interprofessionnelle marocaine de la filière biologique (Fimabio) a articulé son dernier webinaire. L’occasion étant de discuter des acquis de cette filière ainsi que de ses perspectives de développement. Les intervenants ont été unanimes sur le fait que «l’agriculture bio» est une réponse adéquate aux enjeux économiques, sociaux et environnementaux.

«L’agriculture biologique est l’avenir du secteur agricole. Elle répond au discours du Souverain pour un développement durable au profit de tous et aussi aux nouvelles exigences du marché», indique Fettouma Djerrari Benabdenbi, cofondatrice du Mouvement «Terre et humanisme» pour l’agro-écologie. Et de préciser que «faire du bio est un acte économiquement viable mais socialement et écologiquement responsable».
Sur le plan social, l’agriculture bio promouvra les zones rurales et améliorera le niveau de vie des populations fragiles. Au-delà d’être une aubaine pour les jeunes ruraux et coopératives, l’agriculture biologique palliera avant tout les problèmes environnementaux, notamment la rareté de l’eau.

Elle s’érige en effet comme un facteur d’adaptation au changement climatique. Se référant aux experts, ce mode de production permettrait par ailleurs d’équilibrer la balance commerciale. Cette filière offre ainsi des opportunités d’affaires responsables.
La rencontre de la Fimabio s’inscrit dans la dynamique de l’interprofession pour relancer le débat et accompagner les opérateurs. Avec l’appui du ministère de tutelle, la Fédération se penche actuellement sur la déclinaison territoriale du plan «Génération Green». Une vision qui vient compléter ce que la filière du bio a acquis durant la précédente décennie. La Fimabio se déclare ainsi transversale à toutes les filières et place de grandes attentes pour les années à venir. Grâce à une action concertée entre l’ensemble des interprétations agricoles, le Maroc est en passe d’être l’un des premiers pays de l’Afrique du nord à intégrer l’ensemble de ses surfaces agraires en bio.

Le Maroc dispose en effet d’un potentiel énorme en zone agro-écologique à valoriser. Énumérant à cet effet 1,6 million d’hectares de montagnes, 240.000 hectares d’oasis et 510.000 hectares de «bour» favorables. «C’est une agriculture qui va tout d’abord booster l’économie au niveau des zones vulnérables, notamment en montagnes et oasis qui abritent 47% de la population», indique Lahcen Kenny, expert en agriculture biologique, qui voit en la stratégie Génération Green une excellente occasion pour développer l’agriculture bio au Maroc. En effet, la nouvelle feuille de route agricole trace pour la filière des objectifs ambitieux. La superficie en culture bio devrait ainsi atteindre 100.000 d’hectares à l’horizon 2030 contre 12.000 hectares actuellement. Le plan stratégique prévoit également un volume de production de 1 million de tonnes contre 120.000 tonnes à ce jour sans parler des grandes perspectives à atteindre sur le marché de l’export.

Le plan Génération Green a identifié 6 leviers pour la filière. Il s’agit de certifier les cultures de facto bio, d’accompagner les producteurs par la formation, d’améliorer l’accessibilité des intrants biologiques, d’alléger les coûts de la certification, de faire émerger des champions nationaux et de créer des ponts territoriaux d’excellence de la culture biologique.

 

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles