Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Immobilier : Le digital, bouée de sauvetage

15.11.2020 - 12:00

Le recours à cet outil a notamment permis de rassurer les consommateurs

Le digital a joué un grand rôle dans la réanimation du marché immobilier dans ce contexte particulier. La Covid, qui a impacté la dynamique du secteur de manière agressive, a interpellé les professionnels sur la nécessité de digitaliser leurs activités et développer davantage l’outil numérique. Certains d’entre eux ont capitalisé sur les plateformes dont ils disposaient, d’autres ont innové mais l’ensemble des intervenants sont arrivés à une seule conclusion : la digitalisation du secteur a permis aux acquéreurs de re-manifester leur intérêt pour le marché et aux promoteurs de préparer la période post-confinement. Ce constat a été relevé lors du dernier webinaire d’Avito ayant porté sur le rôle de l’écosystème digital dans la relance du secteur immobilier post-Covid au Maroc.

Un large panel d’intervenants est venu partager son expérience en cette conjoncture et l’action engagée pour remédier à cette situation. Après un mois de mars flou, les professionnels du marché immobilier ont agi rapidement pour adapter leur activité à la réalité du marché. De la mi-avril à fin juin, le digital a été un outil incontournable pour maintenir le contact avec les prospects et promouvoir les projets en cours. Les intervenants ont constaté à cet égard une reprise graduelle de la demande. Selon eux, le recours à l’outil digital a permis de rassurer les consommateurs.

Ils sont par ailleurs unanimes sur le fait que la digitalisation des ventes immobilières est le meilleur moyen de booster le secteur. Pour réussir le virage numérique, les professionnels ont adopté de nouvelles approches, notamment en termes de communication. De nouveaux messages ont été élaborés en vue de redynamiser l’activité. De même, de nouvelles offres ont émergé répondant aux nouveaux besoins des consommateurs qui après l’expérience du confinement sont désormais en quête de biens beaucoup plus spacieux et des espaces généreux. Selon les professionnels, l’outil digital favorise non seulement l’interaction avec les futurs acquéreurs mais également permet aux promoteurs de mesurer le retour sur investissement. Il s’avère en effet un outil de pilotage optimal de performance. Les différents intervenants ont souligné également le caractère «sécurisé» du processus digital. Ils estiment par ailleurs que cette nouvelle orientation est un canal de communication autour du promoteur lui-même. L’idée étant d’investir cet outil pour créer plus de proximité entre le promoteur et l’acquéreur et rétablir la confiance entre les deux protagonistes.

La reprise se confirme sur Avito

Lors de cette visioconférence, Avito a livré quelques constats sur sa plateforme de mars à ce jour. Il ressort qu’entre mars et mai, la moyenne des prix des appartements en vente a été de 629.389 dirhams, soit une chute de 7% par rapport au post-confinement, qui démontre une moyenne de prix de vente de 680.377 dirhams.
S’agissant des annonces publiées mensuellement sur la plateforme, elles se sont repliées de 57% de mars à mois de mai pour culminer à 124% entre juin et octobre.
Il en est de même pour les projets publiés sur la plateforme Immobilier Neuf d’Avito.
Les administrateurs de la plateforme ont observé à ce niveau une reprise à partir du mois de juin et ce après une baisse de 20% observée sur la période allant de mars à mai. Pour ce qui est du nombre de visiteurs uniques, il est passé d’une baisse de 29% entre le mois de mars et fin mai à une hausse de 46% observée de juin à octobre.
Les contacts ont pour leur part marqué un pic de 186% depuis le mois de juin après une régression de 50% durant le confinement.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles