Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Al Hoceima : Dernière ligne droite pour la réhabilitation de Kalaa Al Hamra

22.11.2020 - 10:03

Ce projet contribue à la promotion touristique et culturelle de la ville et ses zones avoisinantes

Les travaux de restauration et d’aménagement de la forteresse rouge, plus connue sous le nom de Kalaa Al Hamra, avancent en respect de l’ancien aspect architectural et spécifique de l’ensemble de ses locaux. D’un coût global de plus de 12 millions de dirhams, ce projet permet de sauver de la déperdition ce prestigieux site historique et touristique, qui se situe plus précisément dans la commune rurale Arbaa Taourirt relevant de la province d’Al Hoceima. En dépit de la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19, «les travaux de réhabilitation de Kalaa Al Hamra sont bien avancés et entrent dans leur dernière phase. Ce projet vise la préservation et la protection de cet héritage culturel, permettant d’en faire un levier de développement et un moyen pour la diversification du produit touristique dans la province d’Al Hoceima», selon les responsables de l’opération de réhabilitation de ce onument historique, lancée il y a près de 15 mois.

Ce projet qui s’inscrit dans le cadre du programme «Al Hoceïma, Manarat Al Moutawassit», est destiné à restaurer dans les règles de l’art la forteresse avec ses 99 pièces, qui datent des années 40. Surtout que vu son importance comme étant une partie de la mémoire historique de la région, ce site est inscrit, depuis plus d’un an, sur la liste du patrimoine national, couronnant les efforts déployés par toutes les parties prenantes à leur tête le ministère de la culture et les représentants pour mettre en valeur la richesse culturelle et historique de la province.
Ce projet contribue ainsi à la promotion touristique et culturelle de la perle de la Méditerranée et ses zones avoisinantes. D’ailleurs, en dépit de son état de dégradation avancé, sous l’effet du temps et du séisme qui avait frappé en 2004 Al Hoceima, la forteresse rouge a continué d’impressionner ses visiteurs par son architecture et les traces de son ancienne couleur rouge qui lui est propre, trônant au milieu de quelques modestes bâtiments administratifs et d’habitation de la commune rurale Arbaa Taourirt.

Cette réhabilitation permettra de préserver à Kalaa Al Hamra son aspect architectural et protecteur d’un ancien château, qui fut construit sous le protectorat espagnol et ayant servi ensuite comme un siège administratif multi-services à cette époque.
Rappelons qu’en plus de la restauration et de l’aménagement de la forteresse rouge, la province d’Al Hoceima a bénéficié, dans le cadre du programme «Al Hoceïma, Manarat Al Moutawassit», d’autres opérations de mise en état et d’entretien de ses sites historiques, dont la cité historique Al Mazama (commune Aït Youssef Ou Ali), la Kasbah Snada (commune de Snada), ainsi que les édifices archéologiques de la ville historique de Bades. Cette initiative vise à sauver et à mettre en valeur un patrimoine riche et varié sur l’ensemble du territoire de cette province.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles