Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Clémentine : les exportations en hausse de 60%

25.11.2020 - 22:03

Les produits agricoles affichent une bonne performance à l’export. Les perspectives sont prometteuses à ce niveau, et ce en dépit du contexte international difficile. L’ensemble des filières atteignent des niveaux satisfaisants à l’heure actuelle.

Citons en exemple les exportations de clémentines. Elles se sont améliorées de 60% comparé à la campagne précédente atteignant sur la période allant du 1er septembre au 22 novembre un volume de 106.600 tonnes. «Cette tendance positive a concerné l’ensemble des marchés d’exportation. La campagne actuelle est marquée par une situation commerciale favorable sur les marchés internationaux pour les clémentines en particulier, et pour les agrumes de manière générale», explique le ministère de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts dans un récent communiqué.

Les produits maraîchers ont également affiché une tendance positive à l’export. Le volume expédié vers le marché international au 22 novembre s’est apprécié de 15% arrivant à 214.500 tonnes. Les exportations de tomates ont atteint sur la même période les 117.400 tonnes marquant ainsi une hausse de 3%.

Portant sur un volume de 19.400 tonnes, les exportations des poivrons et des piments se sont accrues de 27% par rapport à la campagne 2019-2020. Les exportations de la framboise ont atteint un volume de 6.500 tonnes en consolidation de 17%.

En parallèle à la campagne des exportations, le programme d’assolement d’automne en cultures maraîchères de la campagne agricole actuelle va bon train. Les réalisations au 20 novembre ont atteint 62.700 hectares, soit 60% du programme arrêté par le département de l’agriculture (1005.000 ha).

Le taux de réalisation des principales cultures va de 42% pour l’oignon jusqu’à 88% pour la tomate. Celui de la pomme de terre se situe autour de 62%. Se référant au département de l’agriculture, ce programme sera réalisé en totalité avant la fin décembre 2020.
En raison du retard des précipitations, les réalisations des grandes cultures d’automne (en l’occurrence les céréales, les semences, les légumineuses, les fourrages et les cultures sucrières), ont atteint à ce jour les 1.200.000 hectares, soit 21% du programme global arrêté pour toutes les cultures (5.733.000 hectares) avec un taux de réalisation qui a atteint 74% pour les cultures sucrières.

Le département de l’agriculture indique, par ailleurs, qu’avec l’arrivée des pluies attendues durant cette semaine et les semaines à venir, le rythme des emblavements des grandes cultures d’automne, notamment des céréales sera accéléré et pourrait atteindre 1 million d’hectares par semaine à l’instar des campagnes agricoles similaires et rattraper ainsi le retard enregistré depuis le début de campagne.
Le ministère assure, également, que l’activité de transformation industrielle des céréales se situe à des niveaux habituels couvrant l’ensemble des besoins des consommateurs en produits, particulièrement en farines et semoules. Les prix pratiqués de ces produits sur le marché national sont relativement stables.
Concernant les légumineuses, notamment les lentilles et les pois chiches, le marché national est suffisamment approvisionné avec en permanence une couverture de 4 à 5 mois des besoins.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles