Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Lydec : Le chiffre d’affaires en baisse de 2,3% à fin septembre

01.12.2020 - 13:15

Il s’établit à 1,84 milliard de dirhams

La dépréciation des recettes de travaux de Lydec ainsi que la baisse des ventes d’électricité du fait des impacts négatifs de la pandémie continuent d’impacter la performance financière du délégataire. Une contre-performance a été observée au troisième trimestre. Le troisième quart de l’année s’est soldé pour Lydec par une dépréciation de son chiffre d’affaires. Il s’est replié de 2,3% à fin septembre revenant ainsi à 1,84 milliard de dirhams. S’agissant de l’activité Electricité, Lydec indique que les volumes vendus sur les neuf premiers mois ont baissé de 7%, soit un chiffre d’affaires électricité en baisse de 6,9%. Rien qu’au troisième trimestre, le chiffre d’affaires électricité a fléchi de 4% pour s’établir à 1,13 milliard de dirhams. Le volume des ventes d’électricité s’est ainsi contracté de 3,9% comparé à la même période de l’année passée. Cette baisse s’explique par le recul de 9,2% des ventes aux clients industriels suite à la situation sanitaire. Lydec observe également un léger repli des ventes aux clients grand public. Elles ont baissé de 0,4% au troisième trimestre du fait de la baisse d’activité des clients professionnels, notamment les cafés, les restaurants et les commerces. Pour ce qui est du segment administrations, le délégataire fait ressortir à ce niveau une hausse de 3,1% au troisième quart de l’année.

Une performance soutenue par la reprise post-confinement des activités de plusieurs administrations publiques. Pour ce qui est de l’eau potable, le cumul des ventes s’est amélioré de 3,9% sur les neuf premiers mois de l’année. A cet effet, le chiffre d’affaires de cette activité s’inscrit en hausse de 4,6% comparé à la même période de l’année précédente. Se référant à Lydec, le chiffre d’affaires d’eau potable au cours du 3ème trimestre s’est établi à 387 millions de dirhams, en progression de 5,7%. Les volumes vendus se sont accrus de 4,7%. Une hausse tirée par la progression de 4,5% des ventes aux particuliers et ce sous l’effet de la croissance du nombre de clients résidentiels et de la hausse de la consommation unitaire pendant la période d’été. Lydec indique par ailleurs que les ventes aux administrations ont augmenté de 10,4%, une tendance ayant permis de compenser la baisse de 4,1% des ventes aux industriels. S’agissant des investisseurs engagés au troisième trimestre, ils ressortent en ligne avec le prévisionnel 2020 qui tient compte des impacts de la crise sanitaire.

Ces investissements se sont élevés à fin septembre à 273 millions de dirhams dont 115 millions de dirhams financés par Lydec. Le niveau d’endettement net s’est consolidé au troisième trimestre pour atteindre les 1,43 milliard de dirhams. Le délégataire indique à cet effet qu’il renforce son plan de recouvrement de l’ensemble de ses créances. Rappelons que Lydec a repris ses activités de distribution à domicile des factures depuis juillet 2020 et ce en respect des consignes sanitaires.

Le délégataire a clôturé entre juillet et août la levée de deux opérations de financement à moyen terme à hauteur de 1,1 milliard de dirhams sous forme d’un emprunt bancaire de 600 millions de dirhams sur 5 ans et d’une émission obligataire par placement privé de 500 millions de dirhams sur 5 ans.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles