Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Crise sanitaire : Un prêt japonais de 1,8 MMDH

03.12.2020 - 16:06

Cofinancé avec la BAD, cet appui budgétaire vise à soutenir les efforts du gouvernement

Nouveau prêt du pays du Soleil Levant en faveur du Maroc. Dans le cadre du partenariat entre le Japon et le Royaume, un échange de notes portant sur un prêt japonais d’un montant de 200 millions de dollars américains (environ 1,8 milliard de dirhams), en vue de soutenir le programme de réponse du Maroc à la pandémie de Covid-19, a été signé à Rabat entre Mohamed Benchaâboun, ministre de l’économie, des finances et de la réforme de l’administration, et Shinozuka Takashi, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Japon au Royaume du Maroc.

«A l’issue de la signature de cet échange de notes qui constitue l’accord entre les deux gouvernements, et afin d’entamer la procédure d’exécution de ce financement, un accord de prêt a été signé entre le ministre et Yokota Kenji, représentant résident adjoint de l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) au Royaume du Maroc», apprend-on auprès du ministère.

Et de poursuivre : «Cofinancé avec la Banque africaine de développement dans le cadre du programme ACFA (Accelerated Co-Financing Facility for Africa), cet appui budgétaire du Japon vise à soutenir les efforts du gouvernement du Maroc face à la crise sanitaire, sociale et économique provoquée par la Covid-19, en mettant rapidement à la disposition du Royaume du Maroc des ressources supplémentaires pour mener les interventions d’urgence sanitaires et sociales et améliorer la résilience de l’économie nationale».

Concrètement, le soutien du Japon vient répondre aux objectifs tracés par le programme de réponse du Maroc à la Covid-19, élaboré sur Hautes Initiatives Royales, en mettant l’accent sur: 1/ le renforcement du système de santé. 2/ l’expansion du système de sécurité sociale et 3/ le soutien financier aux PME.
Cette cérémonie de signatures témoigne de l’excellence des relations de coopération et des liens d’amitié entre le Maroc et le Japon ainsi que de la pertinence des domaines d’intervention de cette coopération qui s’aligne sur les priorités du gouvernement du Maroc. Il est à rappeler qu’à travers la JICA qui est active au Maroc depuis plus de 50 ans, le gouvernement du Japon contribue aux différents programmes de coopération, comprenant des projets de prêts en yens, de dons et d’assistance technique, dont l’envoi des volontaires japonais. Le premier prêt en yens d’APD (Aide publique au développement) au Maroc date de 1976. Depuis, plus de 37 projets de prêts ont été réalisés au Maroc pour une enveloppe de 310 milliards de yens japonais (27 milliards MAD) dans différents domaines dans le but de soutenir le développement durable du pays et remédier aux disparités sociales et régionales.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles