Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Le Crédit Agricole du Maroc réaffirme son soutien aux aviculteurs

04.12.2020 - 10:03

Lors d’une rencontre avec les interprofessions tenue mardi dernier

Le Crédit Agricole du Maroc confirme son engagement d’accompagner les interprofessions dans le cadre de la nouvelle stratégie agricole Génération Green 2020-2030. Dans ce sens, la banque a tenue, le mardi 1er décembre, une réunion avec la Fédération interprofessionnelle du secteur avicole (FISA) et ses associations membres. Ce rendez-vous qui s’inscrit dans le cadre du cycle rencontres que le CAM a initié avec les différentes fédérations interprofessionnelles de l’agriculture a permis de faire le point sur les réalisations de la filière.

Les participants ont pu exprimer leurs attentes en matière d’accompagnement financier. Ils ont aussi exprimé leur satisfaction du changement du statut fiscal de la profession consacrant les aviculteurs comme agriculteurs et non plus comme marchands de gros. Lors de cet échange, il a été convenu de mettre en place un cadre institutionnel impliquant l’ensemble des parties prenantes : MAPMDREF-FISA- CAM- Comader afin de déployer des mesures de soutien spécifiques à la filière avicole et un dispositif d’accompagnement personnalisé par opérateur. De même, le CAM s’engage à mettre ses produits et services digitaux au service des opérateurs en développant et en lançant une plateforme intégrée pour digitaliser l’ensemble des transactions de la chaîne de valeur avicole. Au cours de cette réunion, les opérateurs n’ont pas manqué de saluer la mobilisation du CAM pour le secteur.

D’ailleurs, la FISA a remis un trophée à Tariq Sijilmassi, président du directoire du Crédit Agricole du Maroc, en reconnaissance de la contribution du GCAM au développement du secteur avicole au Maroc et son soutien constant. Notons que cette rencontre a été présidée par Tariq Sijilmassi, Youssef Alaoui, président de la FISA, et Mohamed Alamouri, président de la Comader (Confédération marocaine de l’agriculture et du développement rural). Elle a connu la participation de plusieurs opérateurs du secteur avicole national ainsi que de représentants du ministère de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles