Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Tourisme durable : La résolution marocaine adoptée par l’ONU

04.12.2020 - 13:18

Elle a été coparrainée par 94 Etats membres

La résolution marocaine sur la promotion du tourisme durable a été adoptée par consensus par la Commission chargée des questions économiques et financières de l’Assemblée générale de l’ONU. Elle a été coparrainée par 94 Etats membres appartenant aux différents groupes régionaux. Cette résolution qui comprend l’écotourisme pour l’éradication de la pauvreté et la protection environnementale met en évidence l’importance de favoriser la coopération internationale pour une reprise effective du secteur du tourisme. Une relance qui devrait être bâtie sur un socle responsable et écologique tout en protégeant les plus vulnérables et en appuyant les tissus économiques locaux.

La résolution marocaine a mis en relief plusieurs éléments, notamment l’importance d’appuyer le secteur touristique pour établir la base de sa récupération après la crise Covid-19. Elle met également en exergue la tenue de la prochaine assemblée mondiale du tourisme prévue à Marrakech, en 2021. Un rendez-vous qui sera crucial pour un engagement crédible et responsable en faveur du tourisme, dans ses trois dimensions économique, environnementale et sociale. Ces assemblées constitueront une opportunité unique pour la communauté internationale afin de renforcer le repositionnement du tourisme mondial vers des pistes durables et résilientes.

L’ambition étant d’initier une réponse collective en favorisant des plans de relance touristique et des investissements dans l’économie durable et citoyenne. Notons que la transformation durable du tourisme au Maroc fait partie des 21 mesures retenues dans le cadre du contrat programme de soutien de la relance du tourisme sur la période 2020-2022. Ce dispositif tend en effet à maintenir les emplois, à stimuler la demande touristique et à transformer de manière structurelle le secteur. Le Maroc a par ailleurs conclu en juillet dernier un accord de coopération avec la Confédération suisse pour le développement du tourisme durable.

Ce rapprochement vise à développer les conditions cadres propices au développement d’un tourisme durable à travers la mise à la disposition des acteurs locaux d’outils leur permettant d’améliorer la gestion de la destination. L’objectif étant également de renforcer la compétitivité et l’accès aux marchés de certains secteurs inclus dans la chaîne de valeur du tourisme et de renforcer le capital humain à travers notamment le développement de nouvelles formations pour des activités professionnelles et le développement de nouveaux métiers dictés en lien avec la conjoncture post-Covid.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles