Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Souss-Massa : Une étude sur l’écosystème des traiteurs et des métiers de l’événementiel

11.12.2020 - 13:18

Pour proposer un mécanisme d’accompagnement

La région Souss-Massa commanditera une étude sur l’écosystème des «traiteurs et des métiers de l’événementiel» dans la perspective de proposer un mécanisme d’accompagnement et de mise à niveau des métiers et établissements exerçant les activités liées à ce secteur.
Ainsi, sur demande du Collectif professionnel régional de Souss-Massa de l’écosystème des traiteurs et métiers de l’événementiel, la région Souss-Massa à travers la SDR-Tourisme Souss-Massa lance une consultation qui a pour objectif la réalisation d’un diagnostic détaillé de cette composante importante de l’économie locale. Dans les détails, l’écosystème des «traiteurs et des métiers de l’événementiel» est considéré parmi les secteurs qui ont connu un développement considérable et une évolution rapide au cours de ces dernières années au niveau national en général et au niveau de la région Souss-Massa en particulier. Ce développement est dû à plusieurs raisons, notamment le changement dans le comportement des Marocains envers l’organisation des fêtes (mariage, anniversaires, fêtes de fin d’année scolaire, …) et la multiplicité et la diversification des manifestations et événements organisés au cours de l’année au niveau de la région (événements sportifs, culturels, séminaires, colloques, congrès…).

Par ailleurs, les activités de «traiteurs et des métiers de l’événementiel» jouent un rôle important dans la vie socio-économique au niveau des différentes préfectures et provinces de la région Souss-Massa, en dépit de leur saisonnalité, et contribuent dans la création de postes d’emplois directs et indirects, de la richesse, d’entreprises, et dans l’activité économique vu la diversité des métiers liés aux activités du traiteur et de l’événementiel. Cependant, ce secteur d’activité est confronté à une multitude de contraintes lesquelles ont été aggravées au cours de l’année 2020 par les effets de la crise due au coronavirus (cessation d’activités), dont l’absence d’une nomenclature des activités faisant partie du secteur, la prédominance de l’informel, la saisonnalité des activités, et des problèmes liés au financement des entreprises de traiteurs et événementiels. Pour faire face à ces contraintes et développer cette activité, la SDR en tant que maître d’ouvrage commanditera le 15 décembre une étude qui permettra de disposer d’indicateurs socio-économiques de développement des activités de l’écosystème «traiteurs et métiers de l’événementiel», établir une liste exhaustive des activités pouvant être considérées comme «traiteurs et métiers de l’événementiel», et proposer une réglementation fixant les conditions et modalités d’exercer les métiers de traiteur et événementiel (cahier des charges global et/ou spécifique à chaque métier).

A cela s’ajoutent la contribution dans l’amélioration du niveau et la compétitivité de ces activités, la proposition d’un système d’accompagnement et de mise à niveau des établissements appartenant à ce secteur, et d’une charte d’honneur pour chaque métier.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles