Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Moulay Hafid Elalamy lance la deuxième banque de projets industriels

15.12.2020 - 10:09

Appuyant l’ambition du Maroc de substituer 84 milliards DH de ses importations en production locale

Un 2ème lot de la banque de projets industriels a été lancé lundi 14 décembre. Comprenant une centaine de nouvelles opportunités, cette nouvelle banque vient consolider l’effort du Maroc à substituer les importations par la production locale. Outre le site web «Banquedeprojets.mcinet.gov.ma», il a été procédé à la mise en place d’un modèle de coordination optimale avec les Centres régionaux d’investissement ainsi que la mise en place d’un guide à destination des porteurs de projets avec les différentes offres d’accompagnement proposées par la «war-room».

Il s’agit également de la définition d’une assistance technique au profit des porteurs de projets en partenariat avec les réseaux des centres techniques, le lancement, en partenariat avec la fédération de l’écosystème des startups et Maroc PME d’un programme d’incubation dédié aux startups industrielles et l’identification de l’offre locative des bâtiments relais en collaboration avec les Délégations du commerce et de l’industrie (DPCI) régionales du ministère. L’annonce a été faite par Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique, lors de sa participation à une conférence digitale organisée par Attijariwafa bank sous le thème «Banque de projets : levier d’accélération de l’investissement industriel et de redynamisation économique».

Intervenant dans ce sens, le ministre a rappelé l’ambition du Maroc de réduire de 83 milliards DH ses importations annuelles. «Sur les 183 milliards de dirhams que nous importons par an, les 34 MMDH, identifiés dans un premier temps, sont substituables immédiatement. Une fois que ces 34 MMDH seront atteints, nous avons l’intention de passer à 83 MMDH de production locale», relève-t-on du ministre. Et de préciser que «c’est un objectif extrêmement ambitieux qui était inimaginable avant de démarrer la Banque de projets, mais vu les résultats affichés jusqu’à présent, cet objectif reste raisonnable et réalisable», a dit M. Elalamy. Il est à souligner que dans la première banque de projets, 100 projets ont été mis en place, avec un objectif d’atteindre 500 projets pour couvrir les 34 milliards DH. Se référant au ministre, la «war-room», cellule chargée d’accompagner les porteurs de projets, a été contactée par 524 projets.
Un total de 238 ont été retenus et accompagnés, couvrant déjà 71% des 100 projets, avec un potentiel de 15,1 milliards DH sur les 34 milliards DH fixés comme objectif.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles