Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Hackathon digital «Smart Port» : L’innovation portuaire challengée

22.12.2020 - 13:09

Paiement mobile, efficacité énergétique, et autonomie des ports

Le premier hackathon digital «Smart Port» de PortNet se déroule comme prévu. Depuis son lancement vendredi 18 décembre, pas moins de trois thématiques ont été traitées. On cite dans ce sens «l’accélération de l’adoption du paiement électronique», «la transition, l’autonomie et l’efficacité énergétique des ports», ainsi que «la simulation de la propagation d’une nappe d’hydrocarbures suite à une pollution marine accidentelle». D’autres sujets suivront permettant aux jeunes de challenger leur innovation pour un secteur portuaire plus smart et à l’air du temps. «Cette manifestation est une démarche communautaire qui ne fait que confirmer les efforts menés depuis plusieurs années en termes d’intelligence collective et qui ont donné lieu à la plateforme PortNet», relève-t-on dans ce sens de Jalal Benhayoun, directeur général de PortNet.SA.

L’un des principaux challenges dans le cadre de cette manifestation est le paiement électronique. Une donne déterminante pour assurer la fluidité et la compétitivité du transit portuaire. M. Benhayoun énumère dans ce sens trois types de flux. Il s’agit de l’optimisation du flux physique et logistique, l’optimisation des flux de données ainsi que le flux de paiement électronique. «L’opération de transit vers l’international est accompagnée d’opérations de paiement de facture relatives à des formalités administratives, ce qui constituerait des paiements B to G ou des paiements des process B to B», souligne Jalal Benhayoun. Et de préciser que «c’est à ce niveau qu’il y a des efforts à mener». Malgré le déploiement de la plateforme PortNet, plusieurs freins persistent face à une adoption optimale des moyens électroniques pour plusieurs raisons.

Se référant à Jalal Benhayoun, la première contrainte est liée à la facilitation d’usage au sein de l’entreprise et l’alignement avec ces procédures, la complexité du processus d’adoption et d’intégration par les fournisseurs de services avec la plateforme de paiement ainsi que la compétitivité en termes de tarif et coût de traitement que doit payer le client final. Rappelons que le premier hackathon Smart Port est initié par l’Agence nationale des ports et PortNet en partenariat avec l’Alliance mondiale pour la facilitation du commerce et les acteurs de la communauté portuaire. Ce concours virtuel international d’innovation et de co-création se poursuivra jusqu’au 29 janvier 2021. L’objectif étant de soutenir les initiatives de rupture pour la facilitation du transit et l’amélioration de la performance portuaire à travers des solutions concrètes et innovantes répondant aux grands défis opérationnels portuaires au niveau national, régional et international.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles