Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Tramway, lignes de BHNS et bus… Casa Transports mise sur la multimodalité dans sa stratégie numérique

30.12.2020 - 13:03

Le déploiement du réseau de transport à Casablanca devra être accompagné d’une stratégie digitale afin de répondre aux attentes des utilisateurs.

Centré sur le client, le planning de cette stratégie se précise et comptera des services à distance plus adaptés répondant aux critères du transport intermodal (empruntant au moins deux modes de transport).

Elle rentre dans le cadre des projets de réalisation des lignes de tramway (lignes T3 et T4) et BHNS (lignes L5 et L6) de la ville de Casablanca ainsi que la mise à niveau des bus dans le territoire de l’Etablissement de coopération intercommunale «Al Baida».

Parcours clients et information en temps réel

Cette stratégie s’appuie sur l’intermodalité et l’information voyageurs. «Les utilisateurs du réseau attendent désormais une information en temps réel, fiable, une communication digitale simple, personnalisée et une diffusion en continu des informations du réseau, et notamment de l’état du trafic. De plus en plus connectés sur mobile, les usagers attendent également la possibilité de consulter, d’acheter et de voyager directement au travers de leur smartphone. Une appétence forte pour l’achat en ligne est ainsi notable au Maroc», fait remarquer Casa Transports. Cette démarche se matérialise récemment avec le lancement par l’entreprise des prestations d’assistances à maîtrise d’ouvrage pour la réalisation des lignes de tramway (lignes T3 et T4) et BHNS (lignes L5 et L6) de la métropole et la mise à niveau de bus dans le territoire de l’ECI Al Baida.

«Mobility as a service»

Casa Transports explique donc que compte tenu du contexte de l’offre vers une coordination multimodale des services, et au regard des l’évolution des attentes voyageurs vers un meilleur accès aux services par les médias digitaux, elle déploie sa stratégie digitale pour proposer des médias d’information voyageurs, d’achat numérique, de relation client, dans une dimension «Mobility as a service» (MaaS). Dans ce sens, l’entreprise ambitionne de développer une gamme de services numériques centrés sur les usages multimodaux, et aidant à l’accès et au usage de l’ensemble de l’écosystème de mobilité sur le territoire. Pour la réalisation de ce projet, elle mise sur une coordination forte entre la mise à disposition des outils digitaux, les déploiements progressifs des nouvelles lignes ou offres de mobilité et l’évolution des services digitaux. «Un calendrier de mise en œuvre ambitieux est arrêté, et les premiers marchés de mise en œuvre de systèmes constitutifs de la stratégie digitale sont en cours de rédaction», indique-t-elle.

Renforcement du système numérique : Application, paiement à distance et information trafic

L’application de cette stratégie digitale qui accompagne et renforce la transformation du réseau casablancais se base entre autres sur la mise en place de services innovants, facilitant la compréhension, l’accès et l’usage du nouveau réseau multimodal. L’aspect technique du projet englobe l’élaboration dans une première phase d’un système de vente à distance ainsi que des services permettant l’achat, le paiement, la distribution et/ou le rechargement sur carte sans contact ou directement sur mobile, et la validation par exemple des produits distribués.

«Fortement interfacé aux systèmes de billettiques bus et tram, ce système de vente à distance transmettra les données de vente au système de métiers pour la validation des titres et l’ouverture des portillons de contrôle notamment», détaille la même source. Les services de Casa Transports seront également renforcés dans l’application transport, ce qui permettra de consulter l’information voyageur et contenir les fonctions d’achat. Parallèlement, le site web portera aussi ces modalités. Cette stratégie devra aussi s’appuyer sur un dispositif complémentaire pour diffusion d’information trafic et information voyageur en situation perturbée ainsi que la mise en place d’une plateforme Open Data. De ce fait, l’information sur le trafic routier sera prise en compte. Ces aspects permettront de prévoir des solutions de contournement ou des alternatives dans les différentes situations qui se présentent.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles