Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

A l’issue d’une réunion de travail présidée par la ministre de tutelle : Les Agences urbaines dressent leur bilan 2020

08.01.2021 - 10:06

L’impact de la crise sanitaire sur le secteur de l’habitat et de l’urbanisme a été atténué grâce à l’effort de la dématérialisation des procédures ayant permis de maintenir le service public en cette conjoncture particulière, notamment durant les mois de confinement.

Préservation des acquis, amélioration du service public au profit des citoyens et investisseurs, simplification des procédures et création de richesse. Ce sont là les principales orientations du ministère de l’aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville au titre de l’exercice 2021. Des contrats programmes seront signés dans ce sens avec toutes les entités du ministère au niveau de chaque région. Ces priorités ont été rappelées lors d’une réunion de travail que la ministre Nouzha Bouchareb a tenue avec les 29 Agences urbaines. L’objectif est de mieux répondre aux attentes des citoyens et des investisseurs et d’améliorer le climat des affaires.

L’occasion étant de rappeler les orientations stratégiques à exécuter au titre de cette nouvelle année budgétaire, notamment l’accélération du processus de la dématérialisation, la prolongation de l’opération «casier zéro» à fin mars prochain, l’accompagnement des grands projets d’habitat menés par le ministère, notamment les logements sociaux, l’amélioration de l’écoute des territoires et des délais de traitement des dossiers, la récupération du gap perdu, soit moins de 25% de dossiers instruits en 2020 ainsi que la couverture des territoires en documents d’urbanisme. La ministre a établi durant cette rencontre un bilan des actions engagées par les Agences urbaines durant l’exercice 2020. Notons que d’autres réunions suivront avec les différentes entités du ministère pour dresser les perspectives de l’année 2021 et revenir sur les réalisations de 2020.

Baisse de 25% des dossiers instruits

L’impact de la crise sanitaire sur le secteur de l’habitat et de l’urbanisme a été atténué grâce à l’effort de la dématérialisation des procédures ayant permis de maintenir le service public en cette conjoncture particulière, notamment durant les mois de confinement. Ainsi, les 19 e-services lancés ont permis de maintenir le service à hauteur de 33% au 23 mars 2020 pour atteindre 96% au 19 décembre 2020. A cet effet, les Agences urbaines ont réussi à instruire, durant 2020, 76.000 dossiers, soit une baisse de 25% par rapport à 2019. 69% d’entre eux ont reçu un avis favorable. S’agissant des délais d’instruction de dossiers et d’autorisation par les Agences urbaines, les mesures prises ont permis de réduire la durée moyenne à 1 journée pour les petits projets et à 5 jours pour les grands projets.

12,41 milliards DH d’investissement à générer grâce à «Casier Zéro»

Pour ce qui est de l’investissement, l’année 2020 a été marquée par le lancement de «Casier Zéro». Initiée en mai 2020, cette initiative vise le réexamen des grands projets en souffrance. Elle a permis le traitement de 2.879 projets, dont plus de la moitié (52%) a reçu un avis favorable. Cette opération contribuera à générer un investissement global de 12,41 milliards DH et la création de près de 50.000 emplois directs. Il a également été procédé au lancement d’une opération ciblant les lotissements qui connaissent des difficultés de réception des travaux.

Cette démarche a permis d’identifier 2.633 lotissements et groupements d’habitations qui par la suite ont été remis sur les rails. Se référant à la tutelle, ces projets totalisent près de 180.000 lots, soit un investissement potentiel de 31,3 milliards DH. La crise sanitaire n’a pas en revanche freiné l’élan de la planification urbaine du fait que 112 documents d’urbanisme ont été homologués à fin 2020.

La démocratisation de l’information territoriale au cœur du processus

Compte tenu de la particularité du contexte 2020, le ministère s’est engagé à démocratiser l’information territoriale et à améliorer les conditions de vie des citoyens, notamment dans le monde rural. Ainsi pour informer les décideurs et le grand public et participer à redynamiser l’investissement, la tutelle a mis en ligne des documents d’urbanisme homologués, via le lien https://geoportail.marocurba.gov.ma/. Pour ce qui est du monde rural, les Agences urbaines ont instruit au cours de 2020, 21.168 dossiers représentant la demande nationale. Sur ce total, 76,5% ont reçu des avis favorables, dont 82% concernent des projets sur une superficie de moins de 5.000 m².

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles