Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Assurances : 42,1 milliards de primes émises à fin novembre 2020

22.01.2021 - 16:15

Le secteur de l’assurance affiche une bonne performance aux onze premiers mois de l’année 2020. Se référant aux derniers indicateurs dévoilés par l’Autorité de contrôle et de la prévoyance sociale (ACAPS), les primes émises en cette période se sont consolidées de 2% pour atteindre un cumul de l’ordre de 42,1 milliards de dirhams.

Cette dynamique a été tirée par l’activité non-vie. Les primes émises par cette branche se sont élevées à 23,65 milliards de dirhams, en hausse de 3,4% comparé à la même période de l’exercice 2019. Les primes des accidents corporels ont avoisiné les 4,2 milliards de dirhams, en amélioration de 1,8% par rapport à une année auparavant. Elles sont constituées de 3,58 milliards de primes maladies qui pour leur part ont affiché une progression de 2,5% en glissement annuel. S’agissant de l’assurance accidents du travail et maladies professionnelles, leurs primes émises à fin novembre se sont inscrites en baisse de 1,4% revenant ainsi à 2,2 milliards de dirhams. L’Acaps relève par ailleurs un repli de 1,1% des primes de l’assurance automobile. Elles se sont élevées aux onze premiers mois de l’année à 11,09 milliards de dirhams dont 9,14 milliards de dirhams de primes «Responsabilité civile» ayant pour leur part marqué une baisse de 2,6% en glissement annuel.

La Responsabilité civile générale a pour sa part généré des primes de l’ordre de 572,3 millions de dirhams, en amélioration de 1,7% comparé à la même période de l’année 2019. Les primes émises dans le cadre de l’assurance «incendie» se sont également inscrites en hausse. On relève dans ce sens un chiffre de l’ordre de 2 milliards de dirhams, en progression de 18,9%. Les primes de l’assurance transport se sont chiffrées à 632,1 millions de dirhams, en progression de 5,3% comparé à une année auparavant.

En revanche, les primes de risques techniques ont fléchi de 28% pour revenir à 180,5 millions de dirhams. Pour ce qui est de la branche «vie», les primes émises ont affiché une stagnation par rapport à la valeur atteinte à la même période de l’exercice 2020. On relève à cet effet un chiffre de 18,43 milliards de dirhams, constitué à hauteur de 14,51 milliards de dirhams d’émissions d’épargne et supports dirhams (-1,3%). Les primes décès se sont rétractées d’environ 1% pour s’établir à 2,65 milliards de dirhams à fin novembre au moment où les primes relatives à l’épargne-support unités de compte se sont appréciées de 23,9% atteignant ainsi une valeur de l’ordre de 1,26 milliard de dirhams.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles