Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Compact II : 304,3 millions de dollars de fonds engagés par MCA-Morocco

27.01.2021 - 10:06

L’Agence dresse un nouveau bilan d’exécution du programme de coopération

L’Agence MCA-Morocco tient son dixième Conseil d’orientation stratégique. L’occasion étant de dresser un bilan d’exécution du programme de coopération objet du «Compact II» ainsi que d’établir un suivi de la mise en application des recommandations émises par les membres du Conseil pour impulser davantage de dynamique à la réalisation de ce programme qui appuie le déploiement de plusieurs stratégies sectorielles et réformes structurelles engagées par le Maroc.

Intervenant dans ce sens, Malika Laasri, directrice générale de l’Agence MCA-Morocco, a mis en avant des réalisations financières notables. En témoigne un taux d’engagement des fonds de l’ordre de 67,62%, à savoir près de 304,3 millions de dollars, soit presque le double du niveau enregistré en juin 2020. Pour sa part, Richard Gaynor, président résident du Millennium Challenge Corporation (MCC) au Maroc, a fait état d’un bilan honorable des réalisations atteintes durant le trimestre passé.

Il a salué dans ce sens la mobilisation de l’Agence MCA-Morocco et l’engagement et le soutien continu de l’ensemble des partenaires. Il a, par ailleurs, appelé à l’accélération de la mise en œuvre des différentes activités du Compact II et au développement des outils afin de faciliter la réplication et la mise à l’échelle par le gouvernement des modèles développés et testés dans le cadre du Compact II.

Dans l’ensemble, le Conseil d’orientation stratégique de l’Agence MCA-Morocco a mis en exergue l’avancement notable de quelques travaux d’infrastructures prévus au titre de plusieurs activités du Compact II. Citons dans ce sens la finalisation des travaux de réhabilitation d’un premier lot de 18 établissements de l’enseignement secondaire dans la Région Tanger-Tétouan-Al Hoceïma, le démarrage de ces travaux au niveau d’un second lot de 15 établissements dans la même région, le démarrage des travaux de construction de 6 établissements de formation professionnelle (EFP) bénéficiaires du soutien du Fonds «Charaka», le lancement des travaux au niveau de deux projets soutenus par le Fonds des zones industrielles durables (FONZID) et l’avancement soutenu des travaux hors-sites au niveau des trois zones industrielles pilotes dans la Région Casablanca-Settat. Retour sur les réalisations des différentes activités du Compact II.

Bon déroulement des activités de l’éducation secondaire et de la formation professionnelle

Le Conseil d’orientation stratégique a indiqué qu’il a été procédé dans le cadre de l’«activité éducation secondaire» à la livraison d’équipements TICE et robotiques à 28 établissements scolaires relevant de la Région Marrakech-Safi ainsi que d’équipements didactiques à deux établissements pilotes dans la province de Marrakech.

A cela s’ajoute le démarrage de la remise des équipements informatiques au profit des 56 établissements scolaires des Régions Fès-Meknès et Marrakech-Safi. En ce qui concerne la formation professionnelle, cette activité a enregistré, entre autres, la poursuite de l’appui aux différents volets de la réforme professionnelle, notamment en matière d’élaboration de la nomenclature des dépenses et du référentiel des coûts de la formation professionnelle et d’un référentiel d’évaluation externe des EFP.

Programme d’emploi par le financement : Plus de 2.000 bénéficiaires à ce jour

Cette activité a été marquée par la formation de 2.126 bénéficiaires, et ce dans le cadre du Programme d’emploi par le financement basé sur les résultats (FBR) ainsi que l’insertion de 545 d’entre eux, dont respectivement 1.494 et 451 femmes.

Se référant au Conseil d’orientation stratégique, cette activité a également connu le démarrage de l’accompagnement à la Coordination nationale de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) pour l’implémentation de programmes d’amélioration de l’employabilité des jeunes et des femmes.

Les travaux du foncier industriel et foncier rural avancent

En ce qui concerne le foncier industriel, le Conseil d’orientation stratégique rappelle la présélection d’un partenaire privé pour la revitalisation et l’extension de la zone industrielle de Bouznika dans le cadre d’un partenariat public-privé (PPP) ainsi que la poursuite du programme de renforcement des capacités du personnel du ministère de l’industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique pour affiner sa maîtrise des différents aspects liés à la mobilisation du foncier au service de l’investissement industriel. En parallèle, l’activité «foncier rural» a été marquée par la finalisation des enquêtes parcellaires et ménages sur 43.157 hectares et le démarrage des lotissements sur 7.378 hectares et ce dans le cadre du déploiement de l’opération de melkisation de 66.000 hectares de terres collectives situées dans les périmètres d’irrigation du Gharb et du Haouz. Notons que les mesures d’accompagnement de l’opération de melkisation ont connu le démarrage du développement d’une application mobile et d’une plateforme de formation à distance dans le cadre du programme d’alphabétisation fonctionnelle mené en partenariat avec l’Agence nationale de lutte contre l’analphabétisme (ANLCA), ainsi que par le lancement, en coopération avec l’Office national du conseil agricole (ONCA), du programme de renforcement des capacités des agriculteurs des terres collectives concernées par cette opération. Notons qu’en termes de «Gouvernance du foncier», l’activité y afférente enregistre la réalisation en cours d’une étude portant, d’une part, sur l’amélioration de l’accès des femmes au foncier et de leur participation à la gouvernance foncière et, d’autre part, sur la conception et la mise en place d’un centre d’inclusion des femmes au foncier, dont les activités consisteront, entres autres, à appuyer la création et la pérennisation d’une base de données sur les droits fonciers des femmes.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles