Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Elle traitera jusqu’à 12.000 tonnes : Trois millions DH pour une halle aux poissons à Tarfaya

05.02.2021 - 19:09

Une nouvelle halle aux poissons a été inaugurée récemment dans le village des pêcheurs Amgriou, province de Tarfaya, pour un investissement d’environ trois millions DH.

Cet espace permettra de traiter jusqu’à 12 mille tonnes de poisson par an. S’inscrivant dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie nationale Halieutis en matière d’organisation de la filière pêche côtière et artisanale au Maroc, la nouvelle halle aux poissons vient accompagner l’essor que connaît la ville de Tarfaya et le village de pêche Amgriou considéré comme l’un des plus dynamiques au niveau des provinces du Sud.
Édifiée sur un terrain de 2.700 m², dont 700 m² couverts, la nouvelle halle comprend notamment un espace d’exposition et de vente réfrigéré, un sas de réception pour l’identification et le pesage des produits, un SAS d’allotissement et d’expédition, une chambre froide et un comptoir d’agréage du poisson industriel. La halle renferme aussi un bureau vétérinaire, des locaux administratifs et techniques, ainsi que des parkings de stationnement. Cette nouvelle infrastructure de commercialisation des produits de la mer s’assigne pour objectifs l’amélioration de la qualité, la valorisation du produit, la fluidité et la transparence des transactions commerciales, ainsi que le développement des activités liées à la pêche dans la région. En effet, ce projet vise également le développement de la consommation nationale en produits halieutiques en permettant au citoyen de tirer un meilleur profit des richesses maritimes du pays dans les meilleures conditions en termes de prix, de qualité, de disponibilité et de salubrité.


Sa conception est basée sur trois principes fondamentaux visant la préservation de la qualité, à savoir la séparation du circuit humain et le cheminement des poissons (dissociation des flux), l’adoption du principe du circuit obligatoire et à sens unique dit «principe de la marche en avant», et le contrôle de la température dans les espaces de vente équipés en moyens de réfrigération et d’une chambre froide pour le stockage des produits. Construite selon les normes internationales de qualité les plus exigeantes, cette nouvelle structure est dotée des technologies qui assurent l’informatisation du processus de vente dans son ensemble. Une informatisation qui permet notamment de maximiser la célérité et la transparence des transactions et qui assure un suivi rigoureux de la traçabilité des produits.

Pour rappel et toujours dans le cadre de la stratégie Halieutis, le département de la pêche maritime a procédé à la création de dix marchés de gros au poisson gérés par l’ONP, au niveau des villes de Casablanca, Rabat, Oujda, Marrakech, Béni Mellal, Meknès, Agadir, Taza,Tanger, et Tétouan. Ce projet structurant vise à moderniser et à mieux organiser le commerce en gros de poisson au niveau de la région. Sa mise en exploitation contribuera au renforcement de la dynamique économique et sociale de chaque région et à son approvisionnement en produits de la pêche dans le respect des normes les plus strictes en matière d’hygiène.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles