Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Offshoring : Une période de transition pour plus d’incitations au secteur

12.02.2021 - 13:12

De nouvelles incitations sont désormais offertes à l’offshoring. A cet effet, une nouvelle circulaire du chef de gouvernement prend effet depuis le début de cette année.

Cette publication prévoit «une offre concernant notamment la formation, l’amélioration de la compétitivité et la mobilisation d’unités industrielles intégrée et réservées aux activités de l’offshoring tout en disposant de structures d’accueil et de télécommunications aux hauts standards». L’objectif étant, selon la circulaire, de «réaliser et consolider l’attractivité de la destination du Maroc pour les affaires et son positionnement parmi les pays leaders en offshoring». Et ce n’est pas tout ! Selon la même source, cette offre s’adapte «aux besoins des entreprises œuvrant dans l’offshoring». Dans ce sens, une période de «transition» est prévue en vertu de cette circulaire.

Elle s’étale de la date de la signature de la convention ou du mémorandum d’entente à la date de livraison des locaux ayant fait l’objet de contrat avec les entreprises par le biais des unités industrielles intégrées réservées aux activités d’offshoring, tel que prévu par le contrat de promesse de location. Cela étant, ces mesures sont instaurées en pleine croissance et compétitivité accrues marquant le marché. Le Maroc, lui, se positionne en tant que destination compétitive et attractive de par sa position géographique stratégique, ses atouts culturels et linguistiques et la qualité de ses ressources humaines outre la compétitivité de ses infrastructures destinées à l’accueil et aux télécommunications ainsi que l’amélioration de son climat d’affaires qui s’adapte de plus en plus aux normes internationales.

De plus, la volonté du gouvernement vise à faire de l’offshoring l’une des bases principales du plan d’accélération industrielle. Mieux encore, ce secteur contribue, comme le rappelle la même source, à la promotion de l’économie nationale et l’offre d’opportunités d’emploi.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles