Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Mubawab livre les tendances du marché immobilier : Les prix des actifs neufs et anciens en repli

23.02.2021 - 13:12

Mubawab dresse une rétrospective du marché immobilier en 2020. Le constat établi fait ressortir une tendance baissière des prix aussi bien pour les actifs anciens que neufs.

Pour l’ancien, Mubawab relève des pertes moyennes de 1% entre le 4ème et le 3ème trimestre et de 2% sur le glissement annuel. «Cette baisse des prix de l’ancien est essentiellement tirée par la baisse de 7% que connaissent les prix des villas entre le 4ème et le 3ème trimestre 2020, et de 5% en année glissante, en comparaison avec la même période de l’année précédente donc une baisse qui se creuse de plus en plus», fait savoir Mubawab.

En parallèle, le prix des appartements anciens a accusé une légère hausse estimée à 1%. Pour ce qui est du neuf, le prix des actifs à ce niveau a fléchi de 2% entre le 3ème et le 4ème trimestre. «Malgré la baisse, nous sommes sur des niveaux de prix 4% plus élevés qu’à la même période de l’année précédente. Comme pour l’ancien, cette baisse est principalement drivée par les prix des villas, qui baissent de -2% en un trimestre, et de 63% en une année glissante», peut-on lire de l’analyse de Mubawab.

En revanche, les prix des appartements neufs font un bond de 7% en glissement annuel alors qu’ils marquent une baisse de 5% d’un trimestre à l’autre.
S’agissant de l’évolution des prix en général au Maroc, Mubawab indique qu’en dépit de la baisse de l’indice des prix, le dernier trimestre de l’année s’inscrit tout de même sur une augmentation globale de 4% par rapport au trimestre précédent. «Avec tous les événements liés à la conjoncture qu’a connue le secteur de l’immobilier depuis le début de l’année, nous finissons 2020 avec une augmentation de 6% en valeur par rapport à janvier 2020, soit +5 points de l’indice des prix Mubawab (IPM)».

Et de préciser que «par rapport à la même période de l’année précédente, nous restons dans les mêmes fourchettes d’évolution : +4 points de l’indice, soit +5% en valeur. Nous nous retrouvons alors exactement au même niveau de prix qu’en mai 2019». L’analyse du marché immobilier par ville relate pour sa part des tendances mitigées. «Certaines villes nous ont habitués à leur grande stabilité dans l’évolution de leur prix.

Ce semestre, il s’agit de Marrakech, Rabat, Kenitra et Tanger pour les appartements, avec des évolutions de prix minimes comprises entre -2% et +3%. Pour les villas, ce sont les villes de Rabat, Dar Bouazza, Casablanca, Agadir et Kenitra qui font preuve d’une certaine stabilité dans les prix pour ce dernier trimestre de l’année», peut-on conclure de Mubawab.

Evolution des prix et superficie des appartements en 2020

En 2020, les prix au mètre carré les plus hauts ont été enregistrés pendant novembre, juillet et décembre, avec respectivement 10.800, 10.500 et 10.300 DH/m². Les prix les plus bas ont été par ailleurs enregistrés en mars-avril avec respectivement 9.300 et 9.400 DH/m². Il est à noter que l’engouement pour les grandes superficies et des espaces plus ouverts est l’une des nouvelles tendances observées sur le marché depuis le confinement. C’est dans cette optique que Mubawab remarque une augmentation des superficies offertes.
Ces dernières sont passées de 94 m² à 97 m² en moyenne, marquant ainsi une progression de 3%. Dans le neuf, la moyenne se situe à 90 m² tandis que dans l’ancien elle grimpe à 100 m² en moyenne.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles