Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Au titre de l’année 2020 : La BCP dévoile un produit net bancaire en hausse de 8,3%

03.03.2021 - 13:19

Au cours d’un exercice 2020 inédit, marqué par la propagation de la pandémie Covid-19, le Groupe BCP affiche un Produit net bancaire (PNB) consolidé en progression de 8,3% atteignant 19,3 milliards de dirhams.

«Cette croissance a concerné l’ensemble de ses composantes et intègre un effet périmètre sur 9 mois, lié à l’acquisition de trois nouvelles filiales en Afrique subsaharienne», relève la banque . Hors cet effet, la progression du PNB s’établirait à 2,6%. On notera aussi que le résultat des activités de marché a également contribué à l’évolution du PNB consolidé avec une croissance de 12,2% à 3,1 milliards de dirhams, profitant notamment d’un contexte de taux favorable sur le marché obligataire.

En raison des impacts économiques liés au Covid-19 combinés à une politique de provisionnement prudente, le coût du risque marque un bond de 139% pour s’établir à 6,1 milliards de dirhams, indique la même source. Intégrant totalement l’impact du don Covid-19 d’un milliard de dirhams, le résultat net consolidé recule de 67% à 1,3 milliard de dirhams. De même, le Résultat net part du groupe est en baisse de 59% (à 1,2 milliard de dirhams). Pour ce qui est des comptes sociaux de la BCP, le résultat net baisse de 18,5% à 2,1 milliards de dirhams, impacté principalement par le don Covid-19. Sur le plan commercial la banque affiche au Maroc «des performances commerciales satisfaisantes, dans un contexte pandémique exceptionnel», précise le Groupe. Au niveau des dépôts de la clientèle, elle enregistre une collecte additionnelle de 15 milliards de dirhams en 2020.

Ce qui représente 30% de l’additionnel du secteur. «Il en découle une amélioration de 21 pbs des parts de marché à 26,3%. Ce renforcement de position a concerné toutes les catégories de clientèle. En atteste une collecte de 7,4 milliards de dirhams au niveau des particuliers locaux, de 4,6 milliards de dirhams sur les entreprises et de 3 milliards de dirhams sur les MDM», souligne la BCP précisant que sur ce dernier segment, le Groupe et ses banques régionales accaparent 52,7% du marché. Par ailleurs, l’encours des crédits à la clientèle est légèrement en baisse de 1,2% à 201 milliards de dirhams, imputable essentiellement au recul des crédits à l’équipement et des comptes courants débiteurs. Pour leur part les crédits de trésorerie «se sont renforcés de 4,1 milliards de dirhams en 2020, en lien avec les efforts consentis par le Groupe dans l’accompagnement des entreprises affectées par la crise, en collaboration avec les autorités publiques», relève la même source.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles