Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Programme de développement rural intégré : 180 millions de dirhams pour renforcer les infrastructures d’Al Hoceima

04.03.2021 - 13:03

A l’instar des autres préfectures et provinces tels que Tanger-Asilah, Larache, Chefchaouen et Tétouan, Al Hoceima ambitionne de multiplier ses projets en faveur de l’amélioration du niveau des infrastructures socio-économiques dans le monde rural.

Ces projets seront réalisés dans le cadre du programme de développement rural intégré de cette province pour une enveloppe budgétaire globale de 180 millions de dirhams. Prévu d’être réalisé sur la période 2021-2023, ce programme sera le fruit d’une convention de partenariat, dont les dispositions ont été approuvées lors de l’une des sessions du Conseil de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima (CRT-TTA). Son objectif principal est de contribuer aux efforts déployés en vue de réduire les inégalités territoriales et sociales et de renforcer les infrastructures dans le monde rural, tout en cherchant à réhabiliter le paysage architectural et l’amélioration de l’attractivité des centres ruraux.

Par ailleurs, cette convention liant le CRT-TTA à la wilaya de la région de Tanger Tétouan-Al Hoceima, des conseils élus ainsi que des départements concernés bénéficiera à plus d’une quinzaine de communes rurales, dont Bni Ammart, Izemmouren, Sidi Bouzineb, Abdelghaya Souahel, Bni Jamil Mestassa, Bni Ahmed Imoukzan, Chakrane, Sidi Boutmim, Ketama, Ait Youssef Ou Ali, Louta et Zaouiat Sidi Abdelkader. Ainsi, la région s’engage à accorder le montant total de 180 millions de dirhams pour la réalisation de ce projet, répartis entre 2021 et 2023, avec quelque 60 millions de dirhams par an. Selon les dispositions de cette convention, toutes les parties contractantes seront mobilisées pour la réalisation des différents projets prévus dans le cadre de ce programme. Parmi lesquels, figurent ceux de construction et d’aménagement des routes pour pouvoir faciliter l’accessibilité des zones rurales enclavées et pauvres. En plus du renforcement du réseau routier, ce programme prévoit une série d’autres projets d’approvisionnement en eau potable, de raccordement au réseau électrique, la création d’espaces culturels, l’aménagement de terrains de sport de proximité,…

Il est à préciser qu’en plus d’Al Hoceima, il est prévu la mise en place de sept programmes de développement rural intégré dans la région du Nord, notamment dans les deux préfectures de Tanger-Asilah et de M’diq-Fnideq et les cinq autres provinces de Chefchaouen, Fahs-Anjra, Tétouan, Ouazzane et Larache. D’une enveloppe budgétaire globale de plus de 1,4 milliard de dirhams, ces préfectures et provinces sont destinées à être dotées chacune de son côté de plusieurs projets d’infrastructures routières, de branchement d’eau potable…

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles