Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Conjoncture : Des perspectives économiques encourageantes pour 2021

24.03.2021 - 16:12

La vaccination et la bonne campagne agricole augurent une reprise de l’économie

Les perspectives économiques pour 2021 sont encourageantes grâce à la campagne agricole et le bon déroulement de l’opération de vaccination. Selon la note de conjoncture du mois de mars 2021 de la Direction des études et des prévisions financières ( DEPF), les derniers chiffres relatifs au suivi de la campagne agricole font état d’une bonne situation du couvert végétal dans la majorité des régions agricoles, augurant d’une performance positive de la production agricole en perspective.

Hormis l’agriculture, plusieurs secteurs affichent des évolutions positives courant l’année 2021, en l’occurrence les industries extractives, l’énergie électrique, certaines branches du secteur industriel et les télécommunications. Ce qui est loin d’être le cas pour les secteurs du tourisme et du transport aérien qui pâtissent encore des effets néfastes de la crise sanitaire. En effet, les recettes touristiques ont ainsi reculé de 67,2% à fin janvier 2021, après une hausse de 13,9% un an auparavant, ce qui représente une perte de 4,5 milliards de dirhams. De son côté, le volume des arrivées à destination du Maroc s’est replié de 78,9% à fin novembre 2020 et celui des nuitées de 72,3%, au lieu de hausses de 5,3 et 5,2% respectivement un an plus tôt.

Pour ce qui est du transport aérien, après avoir enregistré une atténuation notable en décembre 2020, bénéficiant des vacances de fin d’année, le trafic aérien des passagers a maintenu quasiment le même rythme de baisse au mois de janvier 2021, soit -68,4%, après -69,4% un mois plus tôt, -81,2% en novembre 2020 et +8,3% en janvier 2020. Du côté du trafic du fret aérien, il a régressé de 35,6% à fin janvier 2021 après +12,5% il y a un an. Il en est de même pour l’activité portuaire. Le trafic au niveau des ports gérés par l’ANP a reculé de 7,7% en janvier 2021. Une situation qui s’explique suite au renforcement des mesures de confinement dans plusieurs pays pour faire face à la résurgence du Covid-19 avec de nouvelles variantes plus contagieuses. Ce repli a concerné l’ensemble des segments du secteur, notamment le trafic des exportations (-12%) et celui des importations (-5,1%).

Crédit à l’habitat : Une progression de 3,5% à fin janvier 2021

Selon la DEPF, les crédits à l’habitat ont préservé leur évolution favorable, avec une progression de 3,5% à fin janvier 2021, après 3,4% un mois plus tôt et 3,6% un an auparavant. De leur côté, les crédits dédiés à la promotion immobilière ont stagné, alors que l’encours des crédits à l’immobilier a avoisiné 283 milliards DH, en hausse de 2,3%. Au niveau des transactions immobilières, une hausse a été également relevée au cours de cette année. Celle-ci intervient suite au prolongement par la loi de Finances 2021 des mesures fiscales visant à favoriser la reprise du secteur immobilier jusqu’au 30 juin prochain.

Au niveau de la ville de Casablanca, la hausse de ces transactions est estimée par les notaires à +25% au premier trimestre 2021, ce qui représente une situation supérieure à la normale, comparée au premier trimestre 2020, non encore lourdement impacté par la crise économique générée par la pandémie.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles