Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

OCP : La flexibilité et l’agilité au rendez-vous

26.03.2021 - 10:03

Une bonne performance financière observée en 2020

Le Groupe OCP réalise une bonne performance en 2020. Une croissance significative a été relevée dans ce sens soutenue essentiellement par une demande en forte progression pour les engrais phosphatés. En commentant cette dynamique, Mostafa Terrab, président-directeur général d’OCP, indique que cette performance vient illustrer la flexibilité et l’agilité du Groupe. «Les efforts considérables de l’ensemble de nos collaborateurs et leur engagement indéfectible ont permis d’assurer notre continuité opérationnelle tout au long de la pandémie. Nous sommes confiants que cet effort collectif continuera d’être le moteur de notre succès à l’avenir».

Malgré le contexte de crise, les résultats annuels du Groupe OCP ont emprunté une trajectoire ascendante. Les indicateurs financiers se sont inscrits au vert bénéficiant ainsi de l’amélioration des conditions de marché, illustrée par l’augmentation progressive des prix. «La hausse des exportations d’engrais, couplée à la baisse des prix des matières premières ainsi que notre stratégie de réduction de coûts, ont contribué à la progression substantielle du levier opérationnel en 2020. De fait, l’EBITDA a progressé de 22%, le chiffre d’affaires a cru de 4 % et notre marge d’EBITDA s’est appréciée de cinq cents points de base, en nette progression par rapport au niveau de l’année précédente», relève-t-on de M.Terrab. Et de préciser que «le pilotage strict de nos coûts à travers un certain nombre d’initiatives ciblées était au centre de la stratégie du Groupe pour faire face aux conséquences du Covid-19. L’impact de ces mesures se reflète dans les résultats de 2020 et nous comptons les maintenir post-pandémie».

Sur le plan opérationnel, OCP a vu accroître son chiffre d’affaires de 2 milliards de dirhams pour atteindre les 56,18 milliards de dirhams contre 54,09 milliards de dirhams en 2019. Une performance qui s’explique principalement par la hausse des volumes exportés d’engrais et de roche par rapport à 2019. La marge brute a dans ce sens grimpé à 36,42 milliards de dirhams contre 34,22 milliards de dirhams un an plus tôt. «La baisse des prix des intrants, principalement le soufre, ayant largement neutralisé la baisse des prix sur les trois segments de la roche, de l’acide et des engrais». Le taux de marge brute s’est établi à 65 % en 2020. Le bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement (EBITDA) a enregistré la croissance la plus significative (22 %) pour s’établir à 18,65 milliards de dirhams contre 15,33 milliards de dirhams en 2019.

Sa marge a ainsi grimpé à 33 % contre 18 % en 2019. En termes d’investissement, OCP a dépensé au titre de l’exercice 2020 un montant de l’ordre de 9,56 milliards de dirhams contre 13,94 milliards de dirhams l’exercice passé. A fin décembre 2020, le résultat d’exploitation est en légère baisse et s’établit à 6,26 milliards de dirhams contre 6,36 milliards de dirhams en 2019.
«Cette baisse résulte principalement de la charge non récurrente de 3 milliards de dirhams relative à la contribution d’OCP au Fonds spécial national dédié à la pandémie Covid-19, constatée au second trimestre 2020», indique le Groupe dans ce sens. L’endettement financier net s’est pour sa part élevé à 52,32 milliards de dirhams à fin 2020.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles