Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Sociétés cotées : La masse bénéficiaire détériorée en 2020

02.04.2021 - 16:09

La mauvaise orientation globale des réalisations commerciales des industries impacte le rendement des sociétés cotées à la Bourse de Casablanca.

Les revenus totaux se sont inscrits en baisse de 5,2% au titre de l’exercice 2020 revenant ainsi à 230 milliards de dirhams. Ce constat a été établi par BMCE Capital Research. Le Bureau de Global Research panafricain de BMCE Capital vient en effet de livrer sa lecture des réalisations annuelles des sociétés cotées. Par secteur, l’évolution des revenus fait ressortir une appréciation de celui des financières. La ventilation ressort positive à 3,2%, soit un total de 66,9 milliards de dirhams contre 64,8 milliards de dirhams une année auparavant. «Cette amélioration profite de la progression de 5,7 % de la marge d’intérêt pour les banques cotées (44,2 milliards de dirhams), elle-même liée à la bonne orientation des crédits court terme», souligne BMCE Capital Research dans son analyse. Et de préciser que «cette hausse a toutefois été atténué le recul de 2,2 % de la marge sur commissions suite à la baisse des flux en agences et des flux monétiques en lien avec le confinement ainsi que le repli de 2% du résultat sur opérations de marché».

En revanche, les revenus des assurances se sont retractés de 3,3% passant de 19,5 milliards de dirhams à 18,8 milliards de dirhams. Du côté des industries, les revenus ont accusé un repli de 8,9 % atteignant à fin 2020 les 144,3 milliards de dirhams contre 158,3 milliards une année plus tôt. S’agissant de la capacité financière des sociétés cotées, BMCE Capital Research indique que «pâtissant des effets de la crise sanitaire sur le volet opérationnel ainsi que par l’impact des cotisations souscrites volontairement au Fonds Covid-19 notamment pour les financières (51,8% du total des contributions), la capacité bénéficiaire globale se détériore de -35,5% à MAD 17,4 milliards de dirhams». Retraité de cet élément, la masse bénéficiaire serait ressortie en baisse marquée de -20 % à 21,6 milliards de dirhams. Par secteur, le résultat net part groupe des sociétés industrielles enregistre une baisse de 16% à 10,8 milliards de dirhams.

Celui des financières s’est dégradé de 56,7% pour atteindre les 5,5 milliards de dirhams. Ce repli s’explique par l’alourdissement des charges générales d’exploitation et à plus forte échelle de la détérioration du coût du risque. Le secteur des assurances affiche pour sa part une capacité bénéficiaire en baisse de 23,3%, soit 1,2 milliard de dirhams.

Rappelons qu’en 2020, 48 sociétés représentant 71,4% de la capitalisation boursière ont affiché en 2020 un résultat net part group en baisse d’année en année. Ceci s’illustre par une contribution négative à la capacité bénéficiaire globale de -12,9 milliards de dirhams. En parallèle, 19 sociétés cotées, soit 28,6% de la capitalisation, ont enregistré des résultats en progression de 3,3 milliards de dirhams.

 

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles