Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Il remplacera le Madex : Le Morocco Stock Index 20, nouvel indice de référence du marché boursier

06.04.2021 - 13:06

La Bourse de Casablanca poursuit le processus de modernisation de sa gamme d’indices. La Place casablancaise adopte désormais le Morocco Stock Index 20 (MIS20) comme étant un indice de référence du marché boursier.

Cet indice nouvelle génération vient ainsi en remplacement du Madex qui sera suspendu à compter du 1er janvier 2022, une date qui marquera l’arrêt définitif du calcul de cet indice, composé des valeurs cotées du continu, et ce après 20 ans de son déploiement.
Cette décision a été animée par le succès qu’a recueilli le MSI20 depuis son lancement en décembre 2020 par les équipes de la Bourse de Casablanca en étroite collaboration avec le Comité scientifique des indices. «Afin de mesurer l’impact de ce lancement, une enquête a été réalisée auprès des professionnels du marché (sociétés de gestion, investisseurs institutionnels et sociétés de Bourse) dans le cadre des travaux du Comité scientifique des indices. Cette enquête a révélé que 85% des répondants sont satisfaits du MSI20, et près de la moitié pensent l’utiliser comme benchmark», apprend-on de la Bourse de Casablanca. Le Morocco Stock Index 20 (MSI20) tient compte des meilleures pratiques internationales ainsi que des spécificités du marché marocain. Il capte la performance des cours des entreprises les plus liquides cotés à la Bourse de Casablanca.

«Il est composé de 20 valeurs retenues parmi les 40 plus grandes capitalisations flottantes et ce, sur la base du volume sur le marché central et la fréquence de cotation», apprend-on. Et d’ajouter que «le choix de ces deux indicateurs a été réalisé sur la base d’une analyse en composantes principales (ACP), ayant permis de démontrer que la liquidité d’une valeur peut être expliquée par ces deux variables qui synthétisent 92% de l’information. Ces variables sont notés et la somme des deux scores est centrée-réduite afin d’homogénéiser les données. Par ailleurs, un plafonnement est appliqué en harmonie avec les règles prudentielles des OPCVM. La somme des valeurs qui dépassent le seuil de 10% est capée à 45% de la capitalisation flottante de l’échantillon».

L’institution bancaire souligne par ailleurs que l’ensemble de ces règles de gestion fait l’objet d’un examen régulier par la Bourse de Casablanca et le Comité scientifique des indices, afin de garantir qu’elles continuent à refléter au mieux les attentes du marché et les objectifs de l’indice. A préciser que les indices boursiers se veulent un indicateur de performance et de diversification d’actifs. Ils sont par ailleurs une référence pour les gestionnaires de portefeuilles. La finalité étant de suivre la tendance et l’évolution d’un secteur d’activité économique, d’en évaluer la rentabilité et les risques, et rendent ainsi l’acte d’investir plus simple car mieux informé et mesuré. Ils constituent en outre des dispositifs essentiels pour accompagner le développement et la liquidité du marché boursier. En perspective, la Bourse de Casablanca entend poursuivre l’amélioration de sa gamme d’indices en procédant à la conception, en collaboration avec le Comité scientifique des indices, de nouveaux produits à fort impact sur le développement du marché notamment un indice des valeurs respectant les principes de la finance participative.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles