Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Elle joue un important rôle dans l’accompagnement et l’encadrement des coopératives dans le milieu agricole et rural : Le terroir à l’honneur chez l’ADA

24.04.2021 - 19:03

Tout au long de cette dernière décennie, l’Agence pour le développement agricole (ADA) a apporté tout son appui en faveur des groupements producteurs des produits du terroir. Un engagement réitéré dans le cadre de la stratégie « Génération Green » qui vise à maintenir et renforcer davantage cet appui. A ce titre, plusieurs actions ont été menées pour l’accompagnement et l’encadrement des coopératives dans le milieu agricole et rural, à travers notamment l’encouragement et le renforcement du mouvement organisationnel en agriculture autour des projets agricoles, le renforcement des capacités techniques et managériales des coopératives, le conseil agricole, l’appui à la labellisation, la promotion et la commercialisation des produits agricoles.

Développement de la commercialisation des produits du terroir

Ainsi, la mise en œuvre de la stratégie de développement de la commercialisation des produits du terroir s’est traduite par le lancement par l’ADA d’une multitude de chantiers et programmes. Citons dans ce sens le lancement de 6 programmes de mise à niveau de groupements producteurs des produits du terroir, qui ont touché 280 groupements, représentant plus de 880 coopératives relevant de toutes les régions du Royaume et opérant dans 16 catégories de produits (argane, couscous, cactus, dattes, amandes, arachides, PAM, olives de table, huile d’olive, noix, figues, truffes, légumineuses, vinaigre de pommes, confiture de cerises, et produits d’origine animale…). L’agence a, également, veillé à la mise en œuvre des conventions de partenariat signées avec les enseignes de la grande distribution (Marjane/ Aswak Assalam et Label’Vie/Carrefour) à travers l’organisation de plusieurs rencontres B to B entre les acheteurs desdites enseignes et les groupements des produits du terroir. «Ces rencontres ont permis de référencer 70 groupements représentant 164 coopératives et plus de 5935 petits agriculteurs, dont 42% sont des femmes pour commercialiser divers produits du terroir au niveau des surfaces desdites enseignes», indique Mahdi Arrifi, directeur général de l’Agence pour le développement agricole (ADA).

Et de préciser que «l’ADA a assuré un accompagnement de la Fondation Mohammed V pour la solidarité pour le lancement du marché solidaire à Oasis-Casablanca, construit en faveur des groupements producteurs de produits du terroir, et a contribué au montage de ce projet, l’identification et la mobilisation des groupements des produits du terroir pour leur référencement au niveau dudit marché». A cet égard, les 202 groupements référencés ont pu introduire au niveau dudit marché divers produits du terroir. L’ADA a aussi renforcé les canaux de promotion des produits du terroir et ce, en travaillant en étroite collaboration avec Barid Al Maghrib dans le cadre de la mise en œuvre de la convention de partenariat signée en 2014 avec le ministère de l’industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique-Barid Al Maghrib pour la création de sites de vente en ligne des produits du terroir.

Ce qui a permis à 18 groupements de créer leurs propres sites de vente en ligne pour les produits d’argane, des dérivés de figue de barbarie, du miel et des plantes aromatiques et médicinales. En outre, l’ADA œuvre, actuellement, pour la mise en place d’un nouveau site web dédié à la promotion électronique des produits du terroir pour étendre l’accessibilité de ces produits à tous les consommateurs, ce qui se répercutera positivement sur les Groupements d’intérêt économique (GIE) et les coopératives.

Une marque collective pour la promotion du terroir marocain

Dans le cadre du renforcement de la notoriété des produits du terroir marocain, l’ADA a mis en place le label collectif «Terroir du Maroc» en tant que marque collective pour la promotion des produits du terroir marocain et le positionnement d’une offre commune desdits produits. Depuis l’institution du Comité d’homologation pour l’usage dudit label, l’ADA a procédé à l’octroi des autorisations d’usage au profit de 573 produits du terroir émanant de 169 groupements producteurs des produits du terroir marocain répartis sur 12 régions du Royaume, opérant dans 12 filières des produits du terroir (argane, couscous, figue de barbarie, rose, amandes et olive de table). Il est à noter que l’ADA a organisé depuis 2014 quatre éditions du concours marocain des produits du terroir. Le but étant de mettre en valeur les meilleurs produits du terroir marocains et de promouvoir leur qualité auprès des consommateurs au niveau des marchés nationaux et internationaux. «Ce rendez-vous biannuel est devenu un formidable moteur contribuant à donner de la visibilité au remarquable effort déployé par les coopératives agricoles des produits du terroir en valorisant leurs connaissances et leur savoir-faire», relève-t-on du directeur général de l’agence qui dresse un bilan satisfaisant des 4 éditions. La première organisée en 2014 a connu la participation de 127 groupements et 350 produits. En 2016, 286 groupements y ont pris part et 550 produits. Le bilan de l’édition 2018 fait part de 264 groupements et 650 produits tandis que celui de 2020 relève la participation de 247 groupements et 741 produits.

Un accompagnement au-delà des frontières

En ce qui concerne la promotion à l’échelle internationale, l’ADA a organisé la participation des groupements producteurs des produits du terroir à plusieurs manifestations internationales, telles que le Salon international de l’agriculture de Paris (SIA), le Salon international de l’alimentation à Abu Dhabi (SIAL ME) et la Semaine verte de Berlin (SVB). Lors de ces manifestations, une série de rencontres B2B a eu lieu, dans le but de conclure des partenariats pour l’export solidaire des produits du terroir sur les marchés ciblés. A ce jour, 256 groupements producteurs de produits du terroir, représentant 747 coopératives et plus de 24.148 petits agriculteurs dont 9418 femmes adhérentes soit 39% des adhérents des groupements, ont pris part auxdits salons.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles