Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

«Cimaf» inaugure sa 2e ligne à Abidjan

02.03.2016 - 10:55

L’inauguration de la deuxième ligne de production de la cimenterie «Ciments d’Afrique» (Cimaf) du groupe marocain Addoha, a eu lieu mardi à Abidjan, en présence du Premier ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan.

Ce nouveau projet qui a nécessité un budget de quelque 17 milliards de FCFA, soit près de 26 millions euros, permettra à la «Cimaf» de doubler sa production, en passant de 500.000 tonnes à un million de tonnes de ciment annuellement.

Opérationnel depuis février dernier, ce projet additionnel a été réalisé en 18 mois et devra contribuer remarquablement aux efforts du gouvernement ivoirien visant à combler le déficit en cette matière et à répondre à une demande de plus en plus pressante, tout en assurant la production de ciment de haute qualité.

S’exprimant à cette occasion, le Premier ministre ivoirien s’est félicité de cette initiative qui traduit la volonté du groupe «Cimaf» et son engagement à accompagner la croissance et la dynamique économiques que connait la Côte d’Ivoire, soulignant que ce nouveau projet s’inscrit en parfaite adéquation avec la démarche et la politique du gouvernement ivoirien visant à faire du secteur privé, le moteur d’une croissance économique durable et soutenue.

Dans la foulée, il a loué le rôle joué par le secteur privé dans la mise en exécution du Plan national de développement (PND), notamment dans sa seconde phase couvrant la période 2016-2020, réitérant, à cette occasion, l’engagement du gouvernement à poursuivre les réformes nécessaires pour rendre l’environnement des affaires plus attractif.

Après avoir donné un aperçu global sur de grands projets en cours de réalisation dans le secteur de la construction, du BTP, des infrastructures, du logement social etc., le chef du gouvernement a salué la vision du groupe «Cimaf» qui cadre parfaitement avec la démarche des deux pays et la vision du président ivoirien, Alassane Ouattara et de S.M. le Roi Mohammed VI pour un partenariat sud-sud mutuellement avantageux.

De son côté, le ministre ivoirien de l’Industrie et des Mines, Jean-Claude Brou, qui a relevé l’apport de la mise en service de cette deuxième ligne de production de «Cimaf» à la dynamique de croissance du pays, s’est félicité de l’appui permanent du Maroc et de son implication effective dans toutes les initiatives visant à inscrire la Côte d’Ivoire au rendez-vous avec l’émergence à l’horizon 2020.

Anas Sefroui, président directeur général du groupe Addoha, a rappelé, quant à lui, que le choix de la Côte d’Ivoire s’est imposé dès le départ, grâce à la grandeur de ce pays mais aussi, en raison de l’excellence des relations fraternelles unissant le Maroc et la Côte d’Ivoire.

Avec la mise en service de cette deuxième ligne de production, la capacité de production de l’unité cimentière d’Abidjan passe à une production d’un million de tonnes par an, et garantit de manière directe ou indirecte, en phase exploitation, quelque 350 emplois, a-t-il dit.

Tout en rappelant que le montant de l’investissement global de l’unité d’Abidjan (1re et 2e phases) s’élève à 40 milliards de FCFA, Anas Sefroui, a fait savoir que son Groupe est en cours de réalisation, depuis février dernier, d’une seconde cimenterie dans la zone portuaire de la ville de San Pedro pour un investissement de près de 35 milliards de FCFA.

Avec le démarrage prévu de cette nouvelle unité en 2017, le montant global des investissements du Groupe «Cimaf» en Côte d’Ivoire dépassera les 80 milliards FCFA, avec une capacité de production annuelle de ciment de 2 millions de tonnes, a précisé Anas Sefrioui.

La cérémonie d’inauguration s’est déroulée en présence notamment, du ministre de l’intérieur et de la sécurité, Hamed Bakayoko, et de l’ambassadeur du Maroc en Côte d’Ivoire, Mustapha Jebari.

» Source de l'article: lematin

Autres articles