Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Régression de la production mondiale en 2016

04.03.2016 - 12:21

Selon les prévisions préliminaires de l’FAO, les stocks mondiaux de céréales devraient atteindre 636 millions de tonnes à la clôture des campagnes agricoles de 2016

La production mondiale de blé en 2016 devrait atteindre 723 millions de tonnes (Mt), soit quelque 10 millions de tonnes de moins que le niveau record de l’an dernier, selon des projections de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture publiées jeudi.

Cette baisse de la production de 1,4% par rapport à l’année écoulée est due principalement au climat particulièrement sec en Russie et en Ukraine, qui affecte les semis d’hiver, précise la FAO dans son dernier bulletin sur l’offre et la demande de céréales.

Toutefois, relève l’agence onusienne, la Chine et le Pakistan devraient bénéficier de récoltes de blé abondantes alors que la production de l’Inde devrait se redresser.

D’autre part, la FAO a révisé ses estimations de la production totale de céréales l’an dernier à 2.525 millions de tonnes (Mt), reflétant ainsi les mises à jour de la production de blé de l’Inde et les chiffres révisés de la production en Iran.

Les estimations ont été également revues à la baisse pour la production mondiale de céréales secondaires et de riz de l’an dernier en raison des développements en Asie. Cette production est aujourd’hui estimée pour 2015 en dessous du niveau record de 2014.

Les stocks mondiaux de céréales devraient atteindre 636 millions de tonnes (Mt) à la clôture des campagnes agricoles de 2016, pratiquement inchangés par rapport à leurs niveaux élevés à l’ouverture, mais inferieurs de 6,2 millions de tonnes (Mt) par rapport aux précédentes prévisions. Cette révision à la baisse reflète la diminution des estimations d’inventaire en Iran et en Ouzbékistan suite aux ajustements des stocks dans les deux pays.

Le ratio stock-utilisation des céréales au niveau mondial, indicateur majeur de la sécurité alimentaire mondiale, se maintient toujours à un niveau relativement élevé de l’ordre de 24,7%.

La FAO s’attend à présent à une baisse de 2% du volume du commerce mondial des céréales pour 2015-2016 par rapport à la saison précédente et ce, du fait de la régression de la demande sur le blé et l’orge qui devrait compenser la fermeté de la demande sur le riz.

» Source de l'article: lematin

Autres articles

newsletter

Articles Populaires

Désolé. Pas assez de données pour afficher des publications.