Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Le Maroc a fait un choix résolument tourné vers l’Afrique

06.03.2016 - 12:53

«Le Maroc a fait le choix de son développement à travers l’Afrique et ne croit pas à son propre développement sans une ouverture vers l’Afrique», Azdine El Mountassir Billah, qui s’exprimait au Forum DNS

Le Maroc a fait un choix résolument tourné vers l’Afrique notamment en matière de gestion de noms de domaine en abritant le Forum de système de noms de domaine (DNS) dédié à l’ensemble des pays africains, a affirmé, samedi à Marrakech, le directeur général de l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT), Azdine El Mountassir Billah.

S’exprimant à l’ouverture de la 4e édition de ce Forum, organisé sous le thème : «Renforcement des partenariats pour le développement de l’industrie du nom de domaine en Afrique», El Mountassir Billah a souligné que «le Maroc a fait le choix de son développement à travers l’Afrique et ne croit pas à son propre développement sans une ouverture vers l’Afrique».

Dans ce cadre, il a ajouté que l’idée de ce Forum est de permettre aux équipes gestionnaires de noms de domaine africains de rencontrer leurs collègues marocains pour essayer de mettre le Royaume au centre de cette activité qui devient de plus en plus importante.

Cette réunion, qui se tient en marge de la réunion mondiale de l’ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers), a pour principal objectif l’échange d’expertises entre les opérateurs de ce domaine, a- t- il relevé, ajoutant que l’enjeu pour l’ensemble des partenaires africains est de discuter de tout ce qui concerne la gestion de noms de domaine.

Le directeur général de l’ANRT n’a pas manqué de signaler que le Maroc a réussi à développer un «plan national d’actions pour le déploiement du haut et très haut débit» visant à généraliser l’accès à Internet à l’horizon 2022 avec un taux actuel de pénétration de l’ordre de 50%, soit une couverture totale au niveau du monde urbain et beaucoup moins au niveau rural, a-t-il fait savoir.

De son côté, le président de l’Organisation panafricaine des domaines de hauts niveaux (AFTLD), Paulos Nyirenda, a invité le Maroc à adhérer à son organisation, exhortant tous les pays africains à participer activement à ce Forum afin d’atteindre un plus grand succès sur le front des affaires des noms de domaine.

Et de réaffirmer que l’AFTLD continue à œuvrer en partenariat avec l’ICANN et l’Internet Society (ISOC) pour mieux soutenir les opérateurs de TLD (Top Level Domain) à travers l’Afrique.

Pour le vice-président de l’ICANN, Pierre Dandjinou, cette édition permettra à la communauté DNS d’engager des débats riches entre les opérateurs africains, appelant les pays africains à saisir l’opportunité qu’offre l’économie numérique en renforçant des partenariats.

Pour sa part, le directeur régional du Bureau africain de l’Internet Society, Dawit Bekele, a indiqué que le but de ce Forum est de réunir tous les acteurs de l’industrie de DNS en Afrique, qui constitue une ressource très importante pour l’internet en Afrique, relevant que parmi les thèmes qui seront débattus figurent le problème de la sécurité et la coopération entre les différents acteurs africains.

Et de noter que le choix du Maroc pour l’organisation de cette 4e édition est dû au succès important du Royaume en matière d’accès à l’internet, avec un taux de pénétration supérieur à la moyenne mondiale (60% des Marocains ont accès à l’Internet contre – 50% pour la moyenne mondiale).

Quant au P.-D.G. de l’ISOC, Mme Kathy Brown, elle a mis l’accent sur l’importance d’Internet en Afrique, faisant savoir que le continent africain a l’opportunité d’aller de l’avant dans ce domaine afin de mettre en place des réponses à nombre de problématiques mondiales et locales.

Le Forum DNS africain est un événement annuel ouvert pour toutes les parties prenantes de l’industrie de noms de domaine en Afrique et présente une plate-forme unique pour le secteur du DNS africain.

Cette édition de deux jours qui réunit plus de 100 personnes, est organisée en partenariat avec l’ICANN, l’Internet Society et l’AFTLD et permettra aux acteurs du secteur du DNS de se réunir pour répondre à leurs défis communs, tout en formulant des idées sur la meilleure façon d’exploiter les opportunités existantes.

Le premier Forum DNS a eu lieu durant la 47e réunion publique de l’ICANN à Durban, en Afrique du Sud (2013).

» Source de l'article: lematin

Autres articles