Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Pêche continentale : une production de 50 000 tonnes par an en 2024

07.03.2016 - 16:20
Pêche continentale : une production de 50 000 tonnes par an en 2024
4 mars 2016
Aziza belouas (1240 articles)
0 Commentaire

Partager

Pêche continentale : une production de 50 000 tonnes par an en 2024

La production de poissons d’eau douce s’est élevée à 15 000 tonnes en 2015. Les unités privées spécialisées dans l’aquaculture ont produit 700 tonnes de tilapias, truites et anguilles.

Au cours de la saison de pêche 2015/2016, six millions de poissons carnassiers dont 1,2 million de truites ont été réintroduits dans les cours d’eau au titre du repeuplement des parcours de pêche sportive, a annoncé le Comité de la pêche dans les eaux continentales à l’issue de sa session ordinaire du 25 février tenue au siège du Haut commissariat aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification (HCEFLCD). Selon cette instance, 10,7 millions d’alevins de carpes destinés au développement de la pêche commerciale ont été injectés dans les retenues des barrages.

L’exploitation de ces ressources halieutiques constitue en fait une importante source de revenus pour les populations riveraines. En tout, 15000 tonnes de poissons d’une valeur marchande de 150 MDH ont été produites durant la saison par une population de 3 000 pêcheurs.

Quant au secteur privé, principalement intéressé par l’aquaculture, il a produit 700 tonnes de tilapias, de truites et d’anguilles. Le secteur compte actuellement 9 unités aquacoles qui emploient un effectif global de 120 salariés permanents, en plus de 46 000 journées de travail saisonnier. Au titre des redevances et autres taxes, le secteur de la pêche et de la pisciculture continentale a rapporté à l’Etat 2,1 MDH, en augmentation de 16% par rapport à la saison précédente.

La pêche aux salmonidés ouvre le 13 mars

Pour développer l’activité, le Haut commissariat a mis en œuvre un plan stratégique s’étalant sur la période 2015-2024. L’objectif est de réaliser une production nationale annuelle de 50 000 tonnes d’une valeur de 750 MDH. Ce plan devrait également permettre de porter le nombre de pêcheurs de loisir à 7 500 et de créer 10000 emplois additionnels.

Le comité a, durant sa session ordinaire, présenté l’état d’avancement des différents projets initiés ou exécutés au cours de la saison 2015/2016. Il s’agit principalement d’un programme de promotion de la pêche de loisir, du projet intégré de développement des chaînes de valeur liées à la pêche et à l’aquaculture au profit des coopératives locales dans la région d’Azilal et enfin du projet de promotion de la chaîne de valeur «Tourisme halieutique» dans les régions pilotes Souss-Massa et Béni Mellal-Khénifra.

Des mesures d’ordre réglementaire ont aussi été adoptées pour la saison de la pêche 2016/2017. Ont été ainsi déterminées les dates d’ouverture et de fermeture des périodes de pêche pour les diverses espèces piscicoles et ceci dans le souci du respect de leurs périodes de reproduction et de repos biologique. Les salmonidés pourront être capturés du 13 mars au 2 octobre 2016 et les autres espèces, du 8 mai 2016 au 19 février 2017.

» Source de l'article: lavieeco

Autres articles

newsletter

Articles Populaires

Désolé. Pas assez de données pour afficher des publications.