Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

L’action Salafin, une valeur de rendement et de croissance

08.03.2016 - 18:41

Salafin a enregistré une hausse de 18,5% de son résultat net à fin 2015 par rapport à un an auparavant, à 125 millions de dirhams (MDH). Les encours financiers de Salafin se sont élevés à 2.359 MDH à fin 2015 en augmentation de 2,1% par rapport à 2014 alors que le résultat brut d’exploitation a enregistré une hausse de 19,4% à 254 MDH, a indiqué la filiale du Groupe BMCE Bank lundi dernier à Casablanca lors d’un point de presse à l’occasion de la présentation des résultats annuels.
2015 a été, non seulement, une année de croissance soutenue des revenus et des résultats, mais aussi une période d’amélioration du RoE (rentabilité des capitaux propres), qui passe pratiquement de 17% à 20% ainsi que de consolidation de la solidité financière de la société dans la mesure où son ratio de solvabilité est maintenu à presque 20,26%», a affirmé Mohammed Er-Raioui, membre du Directoire, DG adjoint de Salafin en charge du pôle financier de la société.
Il a expliqué également qu’il s’agit d’une croissance intrinsèque des résultats qui est tirée principalement par l’augmentation, de prime abord, du Produit net bancaire (354 MDH) des activités de crédits à travers tous ses compartiments aussi bien la marge d’intérêt que les résultats des opérations de LoA (Location avec Option d’Achat) que les marges sur commissions qui ont totalisé (351 MDH).
Et de noter que le résultat réalisé tient également compte de l’augmentation nettement plus faible et maitrisée des charges qui n’ont progressé que de 3,97%, lorsque les revenus ont augmenté de 14,7% faisant savoir que ces charges générales d’exploitation de 2015 se sont établies à 103 MDH permettant ainsi à Salafin de dégager un RBE (Résultat brut d’exploitation) pratiquement de 254 MDH en croissance de 20% par rapport à 2014.
«Sur le chapitre du risque et du provisionnement, Salafin a constaté une provision de près de 53 MDH qui a enregistré une croissance de pratiquement 16%», a fait ressortir M. Er-Raioui rappelant que la politique tarifaire et l’évolution des revenus réalisés par l’entreprise en 2015 ont justement permis d’absorber cette augmentation des provisions dégageant un résultat net de 125 MDH, en croissance de 18,5%.
Dans la foulée, le DGA n’a pas manqué de souligner que la contribution fiscale de Salafin pour l’année 2015 a progressé de 24% puisque l’IS est passé à 72MDH contre 54MDH un an auparavant, notant que ce résultat constitue une bonne contribution au budget de l’Etat. Sur le plan des indicateurs boursiers, M. Er-Raioui, directeur du Pôle financier a fait état d’un« dividend yield » proposé par le Directoire de 8,32% en 2015 contre 7,33% en 2014 précisant que ce dernier figure parmi le top ten des rendements des dividendes de la Place boursière de Casablanca.
Et de se féliciter que ce « dividend yield » place Salafin parmi les meilleures sociétés en matière de rendement et de valeur de rendement au sein de la Bourse.
Le dividende par action proposé par le Directoire à l’assemblée générale est de 57 DH en 2015 vs 44 DH en 2014, soit une progression de 30%. Dans ce cadre, il tient à mettre en exergue que l’action Salafin est une valeur de rendement par excellence et également une valeur de croissance signalant, à ce titre, que si les résultats 2014 ont augmenté de 11%, ceux de 2015 ont progressé de 18,5%.

» Source de l'article: liberation

Autres articles

newsletter

Articles Populaires

Désolé. Pas assez de données pour afficher des publications.