Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Settavex s’engage sur un programme d’investissement de 175 MDH

27.07.2016 - 22:33
Settavex s’engage sur un programme d’investissement de 175 MDH
26 juillet 2016
Aziza belouas (1300 articles)
0 Commentaire

Partager

Settavex s’engage sur un programme d’investissement de 175 MDH

La société compte investir 35 MDH par an pendant cinq ans pour moderniser l’outil industriel et augmenter la production. Son objectif est d’encourager les donneurs d’ordre étrangers à s’implanter au Maroc.

Discret depuis une dizaine d’années, Settavex, producteur leader de tissu denim au Maroc et filiale du groupe espagnol Tavex, sort de sa réserve suite à la signature d’une convention d’investissement début juillet dans le cadre du lancement par le ministère du commerce et de l’industrie de la réforme de la Charte de l’investissement. Abderrahim Sayouti, ancien DAF nommé directeur général de l’entreprise en 2015, souligne «l’importance de cette convention qui permettra à l’entreprise de renforcer son positionnement sur le marché et d’améliorer sa production».

La convention porte sur un investissement de 175 MDH sur une période de cinq ans à raison de 35 millions par an. Ce programme vise la modernisation de l’outil de production aussi bien au niveau de la filature, du tissage que du finissage. «Nous souhaitons atteindre l’excellence industrielle afin de conquérir de nouveaux marchés cibles, notamment l’Allemagne, les pays scandinaves et les Etats-Unis. Pour ce dernier, l’accord de libre-échange offre des opportunités intéressantes pour nous», explique le DG de Settavex. Sans compter, ajoute-t-il, que «cet investissement aura des retombées indéniables sur le secteur textile local et spécifiquement dans le cadre l’écosystème du denim qui doit contribuer au décollage de la filière».

Settavex revendique la place de leader de la filière avec une production annuelle de 12 millions de mètres de denim. Mafaco, l’autre grand opérateur du secteur, réalise 4 millions de mètres par an.

Au-delà de la modernisation de l’outil industriel, le nouveau programme d’investissement permettra l’augmentation de la production qui devra passer, selon les prévisions de Settavex, à 15 millions de mètres, et de la valeur ajoutée par la diversification de l’offre. Ce qui permettra, selon la direction générale, à l’entreprise de convaincre des donneurs d’ordre étrangers de s’implanter au Maroc en leur offrant, en amont, une matière première de qualité, et aussi de promouvoir auprès de ces donneurs d’ordre le «Made in Morocco».

Elle vise un chiffre d’affaires de 430 MDH en 2016

Settavex compte parmi ses clients des grands groupes internationaux comme Diesel, Dolce&Gabbana, Armani, Benetton, Hugo Boss, Inditex et Massimo Dutti. L’exportation représente d’ailleurs 80% du chiffre d’affaires qui devrait passer de 421 MDH en 2015 à 430 millions en 2016. Les 20% vont aux confectionneurs locaux qui travaillent en admission temporaire. L’objectif est d’augmenter cette part au terme des cinq prochaines années en offrant un produit adapté aux besoins des industriels locaux. Dans cette perspective, les dirigeants de l’entreprise ont tenu, la semaine dernière, une réunion avec le ministre du commerce et de l’industrie, Moulay Hafid Elalamy, pour parler de l’accompagnement des confectionneurs locaux qui se fera via la mise en place de contrats programmes. Leurs besoins ne totalisent pas moins de 18 millions de mètres par an.

Selon les responsables de Settavex, la convention d’investissement vient aussi appuyer la stratégie de l’entreprise mise en place en 2010 en réaction aux répercussions de la crise de 2008. Cette année là, elle avait investi 630 MDH pour une augmentation et une diversification de la production. Mais la conjoncture étant défavorable, les résultats n’ont pas été au rendez-vous. Et en réaction à cela, le producteur de denim, qui faisait dans le milieu de gamme, s’est positionné sur le haut de gamme et une production de niche (par exemple la production d’articles spécifiques fabriqués à base de matières premières bio). Ce qui a permis de répondre à des besoins précis à l’international et de positionner son offre face à la concurrence turque et tunisienne. Le nouveau programme d’investissement devra contribuer, dit-on à Settavex, «à améliorer la notoriété et l’image de la filière denim pour une plus grande compétitivité sur le haut de gamme et la production à forte valeur ajoutée». Sur la production basique et de milieu de gamme, l’entreprise est fortement concurrencée par les pays du Sud-Est asiatique.

» Source de l'article: lavieeco

Autres articles