Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Un projet d’implantation à l’étranger chez Colorado

06.04.2017 - 09:02

Opération stratégique en préparation chez Colorado. L’entreprise marocaine spécialisée dans l’industrie de la peinture est en train de finaliser un accord de principe pour la reprise des activités d’une société étrangère. Les contours de l’opération seront dévoilés dans les six mois qui viennent. Le projet permettra à la société de doper sa croissance sur marché local en tassement et enclencher son internationalisation.

Le spécialiste marocain de l’industrie de la peinture Colorado compte bientôt enclencher son processus d’internationalisation. En effet, après plusieurs années de négociations, Colorado est en train de finaliser un accord de principe pour la reprise des activités d’une société étrangère spécialisée dans la peinture. L’entreprise recrutera prochainement un cabinet spécialisé afin de l’accompagner dans l’opérationnalisation de ce processus. «Il est encore tôt pour dévoiler les contours de cette opération. En tout cas, l’annonce en sera faite dans les six mois qui viennent», affirme Abed Chagar, directeur général de Colorado, lors de la présentation des résultats annuels de l’entreprise, le 5 avril à Casablanca. Pour le management de la société, cette opération permettra à Colorado d’amortir les effets d’un marché local qui connaît ces dernières années un tassement. Et ce n’est pas tout. Le spécialiste de la peinture mène une campagne de prospection dans trois pays en Afrique, dont le Mali. L’objectif étant de décrocher de nouveaux marchés sur le continent à travers des contrats d’exclusivité avec des partenaires locaux. Il faut dire que la société accorde une importance particulière à l’export pour doper sa croissance.

Concrètement, l’export a pesé pour 8% dans le chiffre d’affaires de Colorado en 2016. Ce qui lui a permis de compenser une «bonne» partie de ses pertes sur le marché local. L’entreprise compte maintenir cette année la diversification de ses produits et poursuivre ses efforts de recherche et développement. «La R&D est une composante importante dans notre activité. C’est ce qui nous permet de maintenir notre bon positionnement dans un marché très compétitif», souligne le patron de la société. Selon lui, la R&D engloutit, à elle seule, pas moins de 10 millions de dirhams chaque année, soit 10% du chiffre d’affaires. Pour s’assurer une bonne couverture du marché, l’entreprise compte ouvrir s’offrir des showrooms dans pratiquement toutes les grandes villes du Royaume d’ici 2022. Cette année même, Colorado entend ouvrir une nouvelle agence à Rabat. La capitale représente, selon Chagar, un marché important et où la société est «très bien» positionnée. En 2016, Colorado a engrangé un chiffre d’affaires de 532 millions de dirhams, en baisse de 0,8%. En volume, le tonnage écoulé sur le marché est passé de 416.000 tonnes en 2015 à 426.000 l’année suivante, en progression de 2,3%. Par ailleurs, Colorado a engrangé un résultat net de 50,1 millions de dirhams, en recul de 4,5%. Une baisse que le management de l’entreprise attribue à la dépréciation du résultat d’exploitation (-6,4%) et l’augmentation du déficit financier. 

» Source de l'article: lematin

Autres articles