Revue de presse des principaux journaux Marocains

Economie

Les outils de financement présentés aux investisseurs marocains en Afrique

12.03.2018 - 21:02

Un séminaire adressé aux entrepreneurs souhaitant s’y installer ou y développer une activité

La Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) région Souss-Massa a organisé un séminaire vendredi pour la présentation des résultats d’une étude relative aux outils de financement pour accompagner le développement des investisseurs marocains en Afrique. Cet évènement organisé par la commission financement a été consacré à la présentation des résultats de l’étude «Quels outils de financement pour accompagner le développement des investisseurs marocains en Afrique ?» élaborée en collaboration avec le cabinet Mazars. L’évènement a également été consacré à la présentation de la plate-forme de recherche digitale développée à ce titre.

12Ce séminaire vient apporter les réponses aux entrepreneurs souhaitant s’installer ou développer une activité dans le continent africain quant aux produits financiers présents sur le marché. Vu l’engouement des entrepreneurs marocains pour le marché africain, et compte tenu de leur méconnaissance des outils adaptés à l’accompagnement financier de leurs projets, une étude a été réalisée ayant pour objet de répondre à la question du financement des investisseurs marocains à travers le recensement des produits offerts par les établissements financiers, l’analyse des besoins des entreprises marocaines présentes sur le marché africain ou souhaitant y investir, la réalisation d’un benchmark des moyens d’accompagnement financier dont disposent les principaux pays investisseurs en Afrique et, l’établissement d’un guide didactique d’information sur l’offre de financement existante.

L’étude en question a couvert l’ensemble des organismes financiers : établissements bancaires, institutions internationales, capitaux risqueurs, organismes d’assurance, de garantie et des agences étatiques, et a interpellé les besoins des entreprises de toutes tailles : start-up,TPE, PME et GE.
D’après les intervenants lors de ce séminaire le Maroc s’est inscrit, depuis plusieurs années, dans une dynamique Sud-Sud qui favorise le co-développement entre le Royaume et les pays africains. Les tournées royales dans différents pays de l’Afrique de l’Ouest, de l’Est, Centrale, Australe ou du Sud ont été un gage du souhait du Maroc de développer des partenariats avec les pays africains. Plusieurs projets se sont alors développés dans différents secteurs et de plus en plus d’opérateurs marocains expriment leur intérêt d’investir en Afrique, que ce soit en exportant leurs produits et services ou en y investissant.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles